dimanche 30 janvier 2011

Lumières et Besançon


Ce soir je vous propose quelques photos que j'ai faites lors d'une balade de quelques heures dans le centre-ville de Besançon, alors que la nuit approchait à grands pas. Je me suis bien amusé, il ne faisait pas trop froid et la lumière était as mal du tout. Je voulais essayer de faire quelque-chose avec les ponts bisontins, car j'avais vu des photos nocturnes intéressantes. Malheureusement, je n'ai pas retrouvé tout à fait les cadrages que j'avais l'intention d'exploiter avec les premières "lueurs" nocturnes. Du coup j'ai fait des choses un peu différentes.


Alors que le Soleil commençait à disparaître derrière les collines et les nuages, j'ai cliqué cette bouée car j'aimais bien les ondulations de l'eau dans son sillage.



Reflets des lampadaires et de gens sur le Doubs... Je ne sais pas trop ce que ça vaut, mais bon.


Celle là n'a pas grand intérêt, mais j'aimais bien la lumière sur les arbres :)



J'aime bien ces deux là, mais je ne sais pas trop les départager. Vous avez donc le droit aux deux :) Il s'agit de l'église Sainte Madeleine en ombre chinoise sur un ciel de soleil couchant. J'aime bien les petites cheminées qui se détachent bien du fond sur la seconde.


Ensuite, je suis arrivé un peu trop tard sur la petite cascade de la boucle bisontine du Doubs pour profiter au maximum des reflets roses du ciel. J'ai quand même fait deux ou trois photos avec mon trépied pour essayer de saisir quelques effets que je trouvais sympathiques. C'est assez joli comme l'eau passe d'un calme presque parfait à une courbure juste avant la cascade, puis à un tourment indescriptible :)


En zoomant un peu plus, volià ce que j'ai obtenu. Les contrastes étaient plutôt jolis.


Je ne savais pas trop lesquelles choisir cette fois encore... Sur la dernière, je trouve qu'on a une impression de fluidité ou je ne sais quoi qui me plait bien, même si le résultat est finalement plutôt bizarre.




Bon euh... En fait c'est vraiment trop trop nul ça, mais je sais pas pourquoi j'aime bien la regarder. (pas à cause du Gare S.N.C.F. ^^)


L'heure idéale pour la photo nocturne étant arrivée, je me suis ensuite dirigé vers les deux ponts que je voulais photographier. Finalement, j'ai préféré les reflets, encore une fois. C'est fou comme ça ne ressemble plus du tout à un feu rouge, un feu rouge dans l'eau ^^


Et lorsqu'il est passé au vert, j'ai préféré cadrer un peu différemment. 


J'ai quand même déclenché pour le pont. Même si elle a de nombreux défauts, j'aime bien cette image, surtout pour la lumière. Comme vous le voyez, le ciel est idéal, c'est la fameuse heure bleue :)


Le Doubs est monté relativement haut il n'y a pas très longtemps, lorsqu'il avait beaucoup neigé. Un peu partout, on retrouvait les traces de cette crue: branches, troncs, végétaux divers, etc. J'ai fait cette photo un peu dans la précipitation, du coup le fond est un peu flou. Dommage...


Pour terminer, alors que le ciel commençait déjà à perdre ses belles couleurs bleues, j'ai fait ces photos d'un endroit que je trouve vraiment superbe. Ce qui m'embête, c'est qu'un parking se trouve juste en dessous du cadre de la photo: je ne peux donc pas cadrer tout à fait comme je veux sous peine d'avoir tout plein de voitures en plus du joli pont Battant :'(


Je terminerai cette série sur un cadrage un peu plus resserré. La nuit, le pont Battant donne un peu l'impression de n'être qu'un trait de lumière :) Au fond, le bâtiment moderne de la City tranche un peu avec les façades traditionnelles du quai Vauban.

Voilà voilà, c'est fini pour cette série un peu fourre-tout. J'espère qu'au moins l'une d'entre ces photos vous plaira un peu... En tous cas, plus je m'y promène, plus j'aime bien Besançon :)

vendredi 28 janvier 2011

Expo, Jour 2, Tome 3


Ce soir, retour à l'Expo de Shanghai pour de nouveaux clichés, notamment du pavillon marocain.


J'avais d'abord hésité à m'engager dans la file d'attente du pavillon du Maroc, qui même si elle n'était pas longue, ne semblait pas avancer bien vite.


L'extérieur du pavillon était bien mis en valeur, avec de petites fontaines, des palmiers et un éclairage très sympathique.


Je suis finalement très vite arrivé à l'entrée, surplombée d'un très joli plafond.


Le rez-de-chaussée était lui aussi plutôt mignon, avec une cour intérieure couverte et plutôt bien agencée. Il y avait aussi un nombre conséquent d'objets historiques marocains.


Même, comme presque tous les autres pavillons, celui du Maroc n'avait pas vocation à durer, il était plutôt détaillé.


Une jolie fontaine trônait au centre de la cour. J'ai trouvé que le tout était très harmonieux.


Au premier étage, on trouvait des alcôves qui présentaient divers aspects de l'artisanat traditionnel marocain. Une vidéo montrait des gens en train de pratiquer la discipline évoquée. Cela donnait, je pense, un bon aperçu de certains aspects traditionnels du Maroc.


Il y avait aussi plusieurs robes, comme celle-ci. À l'entrée, une Chinoise en portait une différente. Et bien ma foi, ça lui allait rudement bien et tout le monde s'arrêtait pour la prendre en photo. Elle était vraiment jolie et j'ai hésité à faire moi aussi mon petit cliché, puis je me suis dit qu'elle devait en avoir ras la casquette des flashs toute la journée ^^ Encore une chose qui restera uniquement dans ma tête :)


Cette fausse tente montrait j'imagine ce qu'on pouvait (peut?) trouver chez les gens du désert. Le second étage était censé présenter le Maroc d'aujourd'hui et du futur, mais ce n'était qu'une vidéo. Globalement, j'ai quand même trouvé ce pavillon très chouette, avec pas mal de choses à voir et beaucoup de choses évoquées. Ça m'a paru bien plus complet que le pavillon français... Au final, je dirais que c'est le Maroc que j'ai préféré à l'Expo :)


Quittons le Maroc pour revenir dans les allées de l'Expo. Ici, le pavillon du Turkménistan, pour le moins... lumineux.



Deux petites photos du pavillon chinois pour la route...


Et l'on terminera cette série par le pavillon de la Malaisie, dont je trouvais la forme très esthétique. 

Voilà pour ce soir :) Il me reste encore quelques clichés de l'Expo à poster, puis je vous emmènerai à Guilin et dans le Guangxi. Ça changera de Shanghai, vous verrez!

vendredi 21 janvier 2011

En voiture!


Tout à l'heure, à bord de mon TER Lyon - Grenoble, j'étais en train de rêvasser et je me suis dit qu'il y avait matière à faire une ou deux photos. Ni une, ni deux, mon cher 1000D a donc jailli de son sac et s'est retrouvé à enregistrer des images pas forcément conventionnelles. J'aime assez le résultat, à vous de voir ce que vous en pensez.


Deuxième niveau d'un TER 2N NG (2 niveaux nouvelle génération), quelque-part entre La Tour du Pin et Voiron. C'est en regardant cet alignement de sièges, la tête appuyée contre le galbe de la vitre, que j'ai eu envie de faire deux ou trois photos. L'arbre est bien tombé :)


Autre cadrage, un peu différent. J'aime en général bien les reflets sur les vitres des voitures, notamment la nuit. On a l'impression que des trains fantômes nous suivent de chaque coté de la rame.


On terminera avec ce cliché. Pas grand-chose à dire dessus...

Et oui, il m'arrive de faire des photos à l'intérieur même des trains. Ça change de l'extérieur, non? ;)

jeudi 20 janvier 2011

ENSMM, terminus, tous les voyageurs descendent de voiture!



Une page se tourne! En ce 19 Janvier 2011, j'assistais au tout dernier cours de mes études. L'ENSMM, c'est terminé! Finis les partiels! Bye bye la mécanique! Adieu les bancs de l'école!

Désormais, c'est farniente jusqu'à mon stage, en Mars. Je trouve que la photo illustre parfaitement cet état d'esprit :) Ah, les ami(e)s, ça fait un peu bizarre de se dire que "l'école est finie", mais en même temps...


Toutes voiles dehors, une nouvelle vie commence! :D Bonne illustration aussi, d'autant que j'aime particulièrement cette photo car elle me rappelle un moment absolument génial à Hong Kong. Assis sur une jonque, appuyé sur la cabine, sous le ciel bleu, n'ayant rien d'autre à faire que de... profiter. Un pur moment de bonheur ^^

mardi 18 janvier 2011

Expo, Jour 2, Tome 2


Nous voilà de retour sur le site de l'Expo de Shanghai. Dans le dernier article, je vous avais quitté sur une vue du pavillon japonais. J'étais donc dans la zone asiatique, où les files d'attente atteignaient en règle générale des sommets. Mais il se trouve que juste à coté du pavillon japonais, le sympathique pavillon du Vietnam ne semblait pas envahi par la foule. Au début, j'ai même crû que c'était fermé (ou que c'était un piège, ah ah ah!). Mais voyant des gens rentrer dedans, je me suis décidé à les suivre.


À l'intérieur, mis à part quelques vitrines exposant des objets d'art vietnamiens, il n'y avait pas grand-chose. Mais j'ai trouvé que l'architecture en bambous et les lustres étaient plutôt sympathiques. Ça donnait un drôle de mélange, un peu anachronique.


Au centre, il y avait un bassin et une scène. J'imagine que des musiciens venaient jouer ici de temps en temps. Mais je n'y aie pas eu droit :'( Vous remarquerez que finalement, il y avait quand même un peu de monde à l'intérieur - et encore, je n'ai pas photographié l'endroit où l'on récupérait le tampon pour le passeport! ^^


De l'autre coté, les lustres étaient plus modernes. On dirait un peu des dards de scorpions, mais j'aime bien l'effet que ça donne en photo, avec la petite boule de lumière :)


Il en manquait un pour faire un joli alignement :(



J'aimais bien les piliers et la charpente en bambou, même si je pense que tout ça n'était que décoratif et pas réellement fonctionnel. Je ne suis même pas sûr que ça soit du vrai bambou...


Le logo était, je trouve, vraiment réussi. L'extérieur aussi faisait dans le "tout bambou". Un pavillon plutôt sympa, mais comme j'en ai pas visité des masses...


Alors que la nuit commençait à sérieusement obscurcir Shanghai, j'ai fait un dernier petit tour du coté du pavillon sud-coréen et ses "briques" de caractères. Au moins, ça ne manque pas de couleurs!


Intérieur du pavillon kazakh. Rien de bien transcendant à l'intérieur, beaucoup de photos autant que je me souvienne. Il y avait même un train, avec une super légende qui mentionnait que le pays construisait des tas de lignes et d'autoroute ultra-modernes. Grosso modo, c'était la même rengaine dans tous les pavillons: "chez nous, tout il est pour le mieux dans le meilleur des mondes; d'abord!". 


À l'extérieur, ça donnait ça. Curieux - et pas seulement parce que je serais bien infichu de prononcer "Kazakhstan" en Chinois! ^^


On reste dans les pays en -stan que je serais bien incapable de placer sur une carte. Ici, la toiture plutôt sympa du pavillon du Kirghizistan. C'était petit, mais assez réussi :) Au moins, ce n'était pas qu'un pavillon-boutique, comme celui du Laos. Dans ce dernier, il n'y avait que des trucs à vendre. Il fallait même sortir le porte-monnaie pour avoir l'autocollant qui faisait office de tampon. -__- (ce que je n'ai pas fait, faut pas exagérer!)


D'ailleurs, j'ai trouvé que le logo du pavillon était lui aussi réussi. Comme quoi, il ne suffisait pas d'être grand pour être intéressant :)



Bon, je dois bien avouer que le minuscule pavillon du Timor Oriental ne présentait pas grand intérêt. Mis à part ces sculptures, qui encadraient un écran diffusant des images du pays, il n'y avait rien ou presque. M'enfin ces "totems" m'ont rappelé le fétiche à l'Oreille Cassée, dans Tintin... Pourtant, ils n'ont pas grand-chose à voir ^^


Bon, ben, si la Corée du Sud avait son pavillon, la Corée du Nord avait également le sien. Surprenant, même si l'on est en Chine. Bien plus petit que son homologue du Sud et surtout bien plus austère, je n'y suis pas rentré. J'ai jeté un coup d'œil à l'intérieur et vu les photos des différents dirigeants du pays, j'ai décidé sans trop savoir pourquoi de "boycotter" ce pavillon. Les discours comme quoi tout va bien partout, ça aurait été un peu gros avec la Corée du Nord, quand même...

Voilà pour ce tome 2. La prochaine fois, je vous présenterai le pavillon marocain: certainement mon préféré pour l'intérieur!

PS: J'ai encore fait quelques modifications dans la colonne de droite, avec notamment l'ajout du système de mots-clés sur les articles, que j'aurais dû utiliser depuis bien longtemps. Il permet de retrouver les articles en fonction de leur thème. Pour l'instant, je n'ai classé que les articles récents, je serai peut-être amené à faire des changements de présentation de cette rubrique lorsque je serai remonté plus loin dans le temps. Sinon, j'ai modifié le titre des rubriques et ajouté en bas de page un compteur du nombre de pages vues dans la semaine écoulée.

vendredi 14 janvier 2011

Expo, Jour 2, Tome 1


Nouvel article "chinois", consacré cette fois à ma deuxième soirée à l'Expo. Ce jour là, le ciel était plus clément et même si je n'ai pas réussi à tirer grand-chose de cet avantage, les pavillons étaient enjolivés par la belle lumière du soleil couchant.


Ces structures étaient notamment placées le long de ce qui servait d'allée centrale à l'Expo.





Ouais, tout plein de drapeaux!


Le lapin géant du pavillon de Macao.




Toujours encore le pavillon chinois, toujours encore aussi rouge ^^


Le pavillon de Singapour, avec une étonnante sphère qui changeait de couleur au fil du temps. Un écran je pense.


Sans que ça soit extraordinaire, j'ai trouvé que de l'extérieur c'était plutôt sympa.


Le pavillon népalais, avec sa forme un peu spéciale et sa loooooongue file d'attente.



Deux vues du pavillon indien, avec son curieux dôme recouvert de verdure.



Le pavillon de l'Arabie Saoudite était assez étonnant lui aussi. Vous noterez le monde qui attend dans la file...



Le pavillon sud-coréen me faisait penser à un assemblage de Lego. Globalement, je l'ai trouvé sympathique aussi, mais je n'y suis pas rentré... Les files d'attente pour les pavillons asiatiques en général étaient vraiment, vraiment trop longues!


On terminera cette série sur un bout du pavillon japonais, qui me faisait penser à un gros bonbon rose. Un peu bizarre...

C'est tout pour cette fois! À bientôt pour la suite ;)