mardi 25 février 2014

Pointu pour les Pointes


Ce week-end était marqué par les Pointes hivernales sur les lignes alpines. Lors des grands départs des Parisiens, de nombreux trains supplémentaires sont mis en place pour faire face à l'affluence de voyageurs pressés de retrouver les pistes de ski. Bien que non électrifiée et donc écartée d'office du TGV, la ligne du Briançonnais (Livron - Die - Gap - Briançon) n'échappe pas à la règle. C'est pour y voir les quatre trains de nuit complémentaires que je suis allé y faire un tour, mais les TER réguliers n'étaient pas en reste.
Huit heures viennent de sonner mais le soleil n'a pas encore franchi les crêtes enneigées,  alors que l'X72578 assure le premier Briançon - Marseille St Charles du matin. Il est vu ici avec l'un de ses homologues, peu après son départ, à Villar Saint Pancrace. Au fond à gauche, on distingue la ville de Briançon, quittée quelques minutes plus tôt.
Même si la photo est complètement à l'ombre, je l'aime assez car elle témoigne de cette ambiance un peu particulière qui règne lors de ces quelques jours de l'année où le trafic sur cette petite ligne n'a rien à envier à ses consœurs plus circulées. Une poignée de fous munis d'appareils photo se lève aux aurores pour saisir de simples engins sur rail. Mais quels engins! Dans de magnifiques paysages, où le ciel bleu souligne la blancheur de la neige, ces trains serpentent au milieu des hautes montagnes, sésames de vacances longtemps attendues. 
Pour le plus grand bonheur des voyageurs et de leurs immobiles spectateurs ;)

dimanche 16 février 2014

Sentier


Petit retour dans la Vallée de la Wormsa avec une photo prise sur le sentier que j'ai emprunté à mon retour du Lac du Fischboedle. C'était vraiment très chouette de serpenter entre ponts, cascades et pierriers sur ce joli chemin du Club Vosgien. 
J'aime beaucoup les images de ce style, les contrastes entre le sol couvert de feuilles mortes et les roches moussues sont des plus esthétiques. Pour le moment, je n'ai jamais réussi à faire d'aussi beaux clichés que ceux qui me donnent envie, mais celui-ci donne une toute petite idée de l'ambiance qu'ils dégagent.

jeudi 13 février 2014

EuroCity



Nous voici revenus en Alsace pour cette petite photo prise à bord d'un train un peu particulier. Faisant partie des derniers à porter officiellement un nom, l'EuroCity n°91 relie quotidiennement Bruxelles-Midi à Bâle, traversant pas moins de quatre pays sur son parcours. Le Vauban se glisse donc dans la trame cadencée des TER alsaciens pour offrir au voyageur une ambiance un peu désuète à bord de ses voitures belges à compartiments. 
Comme vous vous en doutez, j'aime vraiment beaucoup ces trains internationaux au long cours, héritage d'un passé aujourd'hui largement dominé par le TGV. Si ce dernier présente l'indéniable avantage de la vitesse, nos "personnalités" ferroviaires ont un petit côté exotique avec leurs locomotives françaises et leurs voitures belges ou suisses. Ils sont une très belle illustration de ce que peut donner une collaboration internationale efficace. 
Et puis, quelle belle invitation au voyage! 

dimanche 9 février 2014

Vittskövle



Retour en 2012 avec cette photo prise au bord des larges douves du Château de Vittskövle, en Suède. Il fut l'une de nos premières découvertes dans ce pays qui m'a laissé un goût de coup de cœur, malgré le peu de choses que nous avons pu y voir.
Construit dans les années 1550, il ne se visite malheureusement pas. Pourtant, il donne envie, avec ses belles couleurs qui se reflètent de façon particulièrement esthétique dans les tons bleus sombres de l'eau.

Cet article s'accompagne d'une pensée pour les victimes et les familles touchées par l'accident ayant eu lieu hier sur la ligne Nice - Digne. Tristesse.

jeudi 6 février 2014

Piégé



Voici une nouvelle image prise autour du Lac du Fischboedle ce week-end. J'ai essayé pas mal de choses avec ces petites branches, sans vraiment arriver à quelque chose de tout à fait satisfaisant. En plus, je trouve que la lumière n'est vraiment pas géniale. J'ai fini par arrêter de chercher quand je me suis mis à dangereusement glisser vers la couche de glace, dont l'épaisseur inconnue n'était pas tout à fait compatible avec mon niveau d'envie de baignade du moment :p

mercredi 5 février 2014

À l'heure!



J'aime bien les pendules, notamment celles qui émaillent quais et halls de gare - on ne se refait pas. À la SNCF et chez plusieurs de nos voisins, la trotteuse a souvent un mouvement continu, ce que je trouve particulièrement chouette. Pourtant, le patrimoine des points d'arrêt ferroviaire français est tellement vaste et hétéroclite, en digne héritage d'anciennes compagnies grandes ou petites, que l'on y trouve une diversité assez importantes d'horloges. 
La gare de Colmar possède par exemple des pendules assez atypiques, suspendues au centre des quais par deux bras métalliques. Cela donne à l'ensemble un petit air désuet que je trouve plutôt sympathique. C'est qu'ils ont dû en voir passer, des trains, ces cadrans.
À l'heure, bien sûr ;)

lundi 3 février 2014

Gelé



Petite image sans réel intérêt, si ce n'est partager avec vous le grand plaisir que j'ai eu ce dimanche à me promener autour de Metzeral et à découvrir le petit Lac du Fischboedle. Il se situe au fond de la jolie Vallée de la Wormsa. 
Je cherchais une balade sympa à faire ce dimanche, car je tournais un peu en rond dans mon appart et le soleil, après nous avoir boudé samedi, avait décidé de se montrer. Un petit coup d'œil au tableau des départs de Strasbourg m'a fait comprendre que Metzeral était la destination toute indiquée, d'autant que j'avais particulièrement apprécié mon premier passage hivernal dans les parages. En consultant notre bon vieux Google, j'ai décidé d'opter pour le circuit de la Wormsa, parfait au niveau temps pour ne pas rater le dernier train au départ de la petite gare. 
Mais je ne m'attendais pas à trouver un lac complètement gelé à mon arrivée. C'est qu'après une petite grimpette, j'étais quand même arrivé à un peu plus de 790m d'altitude... Quel bonheur que ce grand bol d'air, loin de l'agitation et de la désespérante urbanisation strasbourgeoise! Je suis resté pas mal de temps à tourner dans les environs pour chercher quelles photos je pourrais ramener. Malheureusement, la lumière n'était pas géniale et j'ai un peu fait n'importe-quoi dans mes réglages; ma session a plutôt été efficace pour me geler les phalanges :)
Dans tous les cas, le sentier que j'ai emprunté à la descente valait lui aussi le détour, entre petits ponts de bois et belles vues sur la vallée. Plus je découvre les Vosges, plus je les trouve fantastiques. Je conseille vivement!