samedi 26 septembre 2015

Val dormeur


Bon... finalement, le mois de septembre n'aura pas été très riche en articles sur Essai Pour Voir. Pour éviter de laisser le sommet du Puy de Dôme esseulé en ce début d'automne, voici donc un nouveau post en provenance directe du Massif Central.
La nuit est tombée depuis un petit moment lorsque je m'aperçois, depuis le restaurant où nous attendions notre repas, que le beau Château de Val s'est illuminé. Ni une ni deux, j'ai dégainé le trépied de secours, délaissé mes deux compagnons de voyage et filé chercher un endroit qui puisse donner une image convenable. Je n'avais pas beaucoup le choix, mais une rambarde semblait faire l'affaire. Malheureusement, malgré tous mes efforts, mon installation ne voulait pas rester totalement stable et il en est sorti beaucoup de photos complètement floues. 
Celle que vous avez devant les yeux sauve un peu la séance et ne rend finalement pas si mal. Il faut dire que l'édifice, émergeant de la retenue du barrage de Bort les Orgues, a fière allure. On se dit qu'il n'est pas passé loin de la noyade! Le projecteur qui tournoyait juste à côté ajoute aussi un petit quelque-chose au cliché, comme pour empêcher le Val de s'endormir...

mercredi 2 septembre 2015

Au sommet!


Me voici de retour après un mois d'août chargé bien que pauvre en articles publiés ici. Mais, après une période un peu moins fournie en photographie ces derniers mois, j'ai largement pu profiter des vacances pour me rattraper un peu. Du coup, j'ai un peu de stock et je pense que je pourrai en faire quelques billets :)
Je vous propose pour commencer un cliché pris depuis le sommet du Puy de Dôme, alors que le soleil -qui jouait jusque-là à cache-cache avec les nombreux nuages- illuminait le Massif Central de ses rayons dorés. Une lumière splendide pour un site magnifique. Nous avons eu la chance de pouvoir nous y rendre alors qu'il n'y avait pas trop de monde et la vue vaut clairement le détour! Le site est très bien aménagé, je vous conseille d'y grimper si vous passez dans le coin. En plus, sauf si vous êtes courageux, vous ne vous fatiguerez pas trop: le train vous y conduira sans effort! Eh oui, après avoir été sacrifié au profit du bitume en 1925-1926, le Chemin de Fer de Clermont-Ferrand au Sommet du Puy de Dôme a connu une spectaculaire résurrection et c'est sous le nom plus moderne de Panoramique des Dômes qu'il emmène désormais les touristes vers un Puy débarrassé de ses encombrants parkings. Un voyage à faire absolument :)