vendredi 25 janvier 2013

Bleu vert bateaux



Lorsqu'il fait tout gris depuis un moment, on a parfois tendance à oublier qu'il peut faire soleil alors que les températures restent supportables. Voici donc une petite image danoise, toujours prise dans les alentours du fjord d'Odense. D'ailleurs, vous remarquerez sans doute que le petit bateau du premier plan porte les drapeaux danois et allemands. Il faut dire que les Danois semblent accueillir beaucoup de touristes venus de leur seul véritable voisin terrestre!
Même si j'ai encore beaucoup de photos danoises et suédoises à poster, j'ai un peu réduit le rythme de publication sur le blog car je n'ai plus grand chose d'autre d'intéressant à montrer. Je n'ai pas fait de vraie sortie photo depuis un moment, les temps (celui de la montre et celui du ciel ^^) ne s'y prêtant pas vraiment ces dernières semaines. Un peu de paresse de ma part aussi sans doute!

dimanche 20 janvier 2013

Blanc et noir



Sauf si vous vivez dans une grotte bien hermétique et avec chauffage intégré, il ne vous aura pas échappé que la neige est arrivé un peu partout en France cette semaine. Même si vous vous trouvez dans une région épargnée par la perturbation, vous n'aurez sans doute pas manqué de constater que les journaux en font leurs gros titres. Un peu comme chaque hiver, en somme :)


L'Alsace n'échappe pas à la règle, notamment près des Vosges. Du coup j'en ai profité pour aller faire un petit tour dans l'ouest du Haut Rhin. Rassurez vous, si c'est bien une route que vous voyez sur l'image, je n'ai pas dérogé à mes habitudes: c'est en train que je m'y suis rendu. Et pas avec n'importe quels trains, puisqu'à l'aller j'ai emprunté le Vauban et l'Iris au retour. Ces deux trains internationaux traversent pas moins de quatre pays! En effet, ils relient la Belgique (Bruxelles Midi) à la Suisse (Brig pour le Vauban, Zürich et Chur pour l'Iris) en passant par le Luxembourg et la France. D'ailleurs c'était sympa car au moment de mon départ, la gare de Strasbourg abritait du matériel de plusieurs grandes compagnies nationales européennes: la SNCB (Belgique) et les CFF (Suisse) dont les voitures composent le Vauban, la DB (Allemagne) et les RZD (Russie) sur le Paris - Moscou, qui a la bonne idée de marquer l'arrêt à Strasbourg, où les locos françaises et allemandes se relaient, et bien entendu la SNCF. De quoi donner des envies de voyage!


Mais c'est en TER que je suis arrivé non loin de l'endroit où sont prises ces photos. Je suis allé jusqu'au bout de la petite ligne Colmar - Metzeral, qui se faufile dans une vallée en desservant de charmants villages aux noms plus ou moins imprononçables mais finalement tout aussi charmants. En plus quand on en colle deux pour faire un nom de gare, ça donne Wihr au Val-Soultzbach ou Gunsbach-Griesbach :)


Je n'avais pas beaucoup de temps, juste un peu plus d'une heure, entre l'arrivée de mon train et le retour de ce dernier vers Colmar. Malgré tout, j'ai un peu marché pour m'éloigner du village et je n'ai pas regretté. Mis à part quelques voitures circulant sur la route de tout à l'heure, c'était vraiment très calme! J'ai aussi croisé quelques promeneurs, donc certains avec des raquettes, ou des enfants qui construisaient un igloo avec des moellons de neige parfaitement rectilignes. Une chouette ambiance!


Les photos ne valent vraiment pas grand-chose, c'est plus pour illustrer mon propos et vous montrer ce que j'ai vu, mais du coup pour une fois je trouvais que la grisaille complètement uniforme du ciel n'était pas déplaisante. Elle cachait complètement le fond des vallées, leur ajoutant un parfum de mystère assez intriguant. Et puis cela donne des clichés en quasi noir et blanc :) En tout cas, j'ai bien envie de retourner dans le coin, d'autant que j'ai pu voir de nombreux panneaux du Club Vosgien dont les destinations avaient l'air fort intéressantes!

vendredi 18 janvier 2013

Grisaille



Comme pour la Franche-Comté, le soleil n'honore pas toujours l'Alsace de sa présence. La dernière fois que je suis monté sur la Cathédrale, le ciel n'était pas des plus clairs! Malgré tout, on y voyait quand même relativement loin et la vue sur la ville restait donc plutôt sympa. 
À peu près au centre de l'image, légèrement sur la droite, on peut voir l'Église Saint Thomas. Cet édifice, devenu protestant lors de la Réforme, est parfois considéré comme la "cathédrale des Protestants". On remarque vite que l'on n'a pas affaire à une église catholique lorsqu'on est sur place, tout le bas des vitraux a été détruit et remplacé par de simples vitres afin de combattre l'obscurité et de permettre aux gens de lire à l'intérieur. Il y en a plusieurs dans ce cas à Strasbourg. 
D'ailleurs j'ai un peu l'impression qu'ici, il y a une église ou un temple à chaque coin de rue :)

dimanche 13 janvier 2013

Calme



Retour au Danemark, autour d'Odense et de son fjord, pour cette image d'un bateau que vous commencez à avoir vu sous toutes les coutures ou presque. Je pense qu'il a dû être la chose que j'ai le plus photographié lors de notre passage dans le coin! Ce jour là, il n'y avait pas grand-chose pour troubler la quiétude des eaux, à part les mouettes et les mammifères marins que nous avons observés sans parvenir à bien les identifier.
J'en profite pour saluer celle qui a déjà vu cette image, si jamais elle passe par ici ;)

mardi 8 janvier 2013

La cathédrale et le photographe



Ça fait plusieurs fois que je vous parle de la Cathédrale Notre Dame de Strasbourg, sans vraiment vous l'avoir montrée. Il faut dire que comme beaucoup de ses consoeurs, elle a été construite par des gens qui n'avaient vraisemblablement aucune espèce de considération pour les photographes :) Non contents d'en avoir fait des édifices particulièrement sombres à l'intérieur, rendant l'exercice de la prise de vue parfois délicat, ils les ont aussi placé de telle manière à ce qu'il soit particulièrement ardu de les faire rentrer en entier sur la pellicule ou le capteur. Et si, comme à Strasbourg, il vous venait une lueur d'espoir en constatant qu'une rue permet de prendre du recul juste en face de la façade, vous découvririez aussitôt que des maisons et autres éléments divers et variés s'invitent dans le champ. Non mais je vous jure, je me demande bien ce que les photographes avaient fait aux bâtisseurs de cathédrales ^^
Blague à part, après un temps d'adaptation, je commence à vraiment bien aimer celle de Strasbourg, qui rythme mes journées au son de ses nombreuses cloches. La photo ne vaut vraiment pas grand-chose, il faudra que je fasse quelques essais supplémentaires et plus sérieux pour lui rendre honneur.

dimanche 6 janvier 2013

Le moderne et l'ancien



Ce week-end et pour la première fois depuis mon arrivée en Alsace, j'ai franchi le barrage Vauban de Strasbourg. En réalité, cet ouvrage n'a pas été réalisé par le célèbre architecte militaire, mais construit sur ses plans par Jacques Tarade. Il est jeté en travers du lit de l'Ill et était destiné à en bloquer le cours pour inonder certaines parties des environs en cas d'attaque.
Le toit est en fait une terrasse panoramique, mais je n'ai encore jamais eu l'occasion d'y monter. Je trouve que ce pont-écluse est plutôt sympathique, d'autant qu'il a été restauré tout récemment. Il était encore couvert d'échafaudages fin août début septembre. À l'intérieur, on trouve des photos récentes de Strasbourg, qui sont censées représenter différents aspects de la ville d'aujourd'hui. Il y a également des statues et des gargouilles, vraisemblablement issues de bâtiments de la capitale alsacienne, mais sans explications (ou alors je ne les ai pas vues).
Au fond, le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg étend ses vastes surfaces vitrées qui tranchent avec l'aspect ancien du barrage Vauban. Mais à l'image de la Pyramide du Louvre, je trouve qu'ici ça ne choque pas, au contraire. J'aime par contre beaucoup moins la noirceur du bâtiment du Conseil Général, situé sur l'autre rive.