dimanche 25 mars 2012

360°



Hop, une fois n'est pas coutume, c'est un petit panorama que je vous propose. Hier je suis retourné me promener à vélo et j'en ai profité pour chercher quelques Geocaches. Dans un dernier sursaut d'énergie qui n'a pas manqué de m'achever (^^), je suis monté jusqu'à La Chapelle des Buis, le quartier de Besançon qui domine la ville. C'est un endroit où l'on se croit déjà en pleine campagne et qui offre un panorama magnifique sur la Citadelle et toute la ville. On y trouve également Notre Dame de la Libération, un monument érigé après la guerre en mémoire des disparus de Franche-Comté. L'édifice a été tout récemment rénové et avait bien meilleure allure que lorsque je m'y étais rendu pour la première fois à mon arrivée dans le Doubs. Vous pourrez comparer la blancheur de la statue avec la photo que j'avais publiée en 2008 par ici. 2008! Ça commence à faire un moment que je suis ici, et pourtant je découvre encore tout un tas de beaux endroits au fil de mes balades.
Je n'avais pas emporté mon appareil photo hier (j'ai un peu regretté d'ailleurs), j'ai donc utilisé la très chouette application Photosynth et mon téléphone pour faire rapidement un petit tour d'horizon des lieux avant que le soleil ne disparaisse complètement derrière les collines. C'est le tout premier que je réalise à quasiment 360° dans toutes les directions, et même s'il y a quelques ratés, les résultats fournis par Photosynth sont souvent très sympathiques pour quelque-chose d'aussi rapide et simple à réaliser. Le coucher de soleil était d'ailleurs magique, avec des rougeoiements et des nuages qui lui donnaient un aspect presque irréel (et me rappelaient la scène d'ouverture du Roi Lion à l'envers ^^). J'y retournerai donc avec mon vrai appareil dès que j'en trouverai le courage! :)

jeudi 22 mars 2012

Saint Escalator



Hier a eu lieu l'inauguration de la "nouvelle" gare St Lazare après de nombreuses années de travaux. Ayant fréquenté cette gare presque tous les jours pendant mon stage à Roissy de 2009, je ne pouvais pas refuser l'invitation que l'on m'a faite d'assister à cet événement. Avec ses nombreuses voies à quai et ses passagers qui défilent à un rythme effréné, St Lazare n'est rien de moins que la deuxième gare d'Europe. En heure de pointe, c'est toutes les 28 secondes qu'un train entre ou sort de "PSL" (Paris Saint-Lazare). Une organisation impressionnante donc! 
Aujourd'hui, la salle des pas perdus s'est transformée en une vaste galerie commerciale s'étalant sur plusieurs niveaux et se vantant d'accueillir 80 boutiques. Il faut dire ce qui est, cela n'a plus rien à voir avec la période de chantier, pendant laquelle elle était complètement occultée. Honnêtement, j'ai trouvé ça très lumineux, la verrière permettant à l'ensemble de profiter de la lumière naturelle. Cela donne une certaine classe à l'ancienne gare des transatlantiques, et les verres peints qui évoquaient les destinations desservies par l'ancien réseau de l'Ouest et de l'État ont retrouvé un écrin digne de ce nom. Coté quais, rien de fondamentalement différent par contre, si ce n'est la nouvelle signalétique qui s'insinue au milieu des anciens panneaux survivants, qui affichent encore fièrement "Grandes Lignes" dans un monde d'Intercités.
Les travaux ont dû nécessiter une sacrée organisation et c'est avec une fierté non dissimulée que les partenaires de l'opération sont revenus sur ce qui a été "le plus grand chantier de Paris". Je pense que les boutiques feront la joie des amateurs de shopping avec des enseignes que je n'avais jamais vues auparavant. Il y a aussi des magasins du "quotidien" et peut-être que plus tard, un centre médical s'installera également dans la gare. Les voyageurs pressés, quant à eux, gagnent une entrée de gare plus accueillante et annoncée comme plus pratique. Auront-ils le temps d'admirer ce magnifique bâtiment classé monument historique? Je n'en suis pas sûr, j'imagine que les horaires auront plus de succès :) À ce sujet, d'avantages de panneaux indiquant les gares par ordre alphabétique avec l'heure et la voie des deux prochains départs ont été installés. Ce système est extrêmement pratique et c'est à mon avis une très bonne chose!
Comme je n'ai pas beaucoup de photos vraiment montrables de cette sympathique journée (avec tout plein de confettis roses!), vous avez droit aux supers escalators de la nouvelle galerie ^^ Je vous invite par contre à visionner ce petit film présenté hier, qui résume en quelques minutes le chantier et le résultat final ;)
Si, après cette inauguration en fanfare, la gare Saint Lazare s'efface un peu devant les surfaces commerciales de "St Lazare Paris", ses 450 000 voyageurs quotidiens nous rappellent sa vocation principale...


Pour en savoir plus:
- Le site de la branche SNCF Gares et Connexions
- La page sur l'inauguration du site de la SNCF
- Le site du centre commercial

dimanche 18 mars 2012

Feu d'artifice



Une petite image comme ça, prise aux alentours de la Tour d'Arces près de Grenoble. Le ciel prenait de jolies couleurs mais je n'arrivais pas à avoir un joli panorama complètement dégagé... Je n'avais pas non plus emporté mon trépied pour faire de jolies poses longues. Par contre, cette plante me faisait penser à une fusée de feu d'artifice :)

mercredi 14 mars 2012

Peinture à l'eau



Pour ce qui doit être le 777e article d'Essai Pour Voir, je vous propose cette image prise à l'automne dernier le long du Doubs, à Besançon. Comme vous l'aurez sans doute remarqué, il s'agit d'un pont se reflétant sur les ondulations de la rivière. Cette image me donne l'impression de posséder une sorte de rendu "peinture", un peu comme les filtres que l'on trouve dans les logiciels de retouche censés transformer un cliché en une simili-peinture.

lundi 12 mars 2012

Silouhettes



Je ne crois pas avoir déjà posté cette petite image, prise non loin de la Tour d'Arces dans les environs de Grenoble. Ce soir là, la lumière était vraiment agréable et cela faisait plaisir à voir après une petite séance de geocaching :) Les arbres sont un peu comme des spectateurs impassibles du coucher du soleil et de ses beaux dégradés.
Cette photo n'est pas incroyable mais quand je la regarde aujourd'hui, je trouve qu'elle correspond bien à mon état d'esprit du moment. Elle me fait penser à... mes pensées. Elle m'inspire un peu de calme et même une sorte d'espoir optimiste, et ça fait du bien!

mercredi 7 mars 2012

Voyageurs ardéchois


Bon, ce n'est pas parce que des fois je râle un peu contre certaines choses ferroviaires (qui a dit "souvent"? ^^) et qu'il m'arrive de rester parfois en carafe que je n'aime plus le train. Il m'en faudra beaucoup avant que j'en arrive là, je crois. Je dois être incorrigible. Ce soir, je vous propose donc deux petits photos prises avec mon nouvel objectif. Je suis assez sceptique sur les résultats qu'il donne, je m'attendais à mieux. Peut-être que je suis trop exigeant, mais il semble que d'après les échantillons que j'ai posté sur des forums de photos et les petits tests que j'ai passé plusieurs soirées à faire, je sois en droit d'en attendre mieux. Je me demande si je ne suis pas maudit avec les objectifs ^^ Évidemment, sur les deux photos réduites ci-dessous, vous ne verrez pas grand-chose, au contraire, cela semble plutôt pas mal du tout. C'est quand j'ai regardé ce que ça donnait par rapport à mon ancien et à mon petit zoom "bas de gamme" que j'ai commencé à me poser des questions. J'ai l'impression que le piqué n'est pas génial et la mise au point n'est pas bonne sur plusieurs de mes photos de la série, ce qui m'embête particulièrement vu que les circulations étaient plutôt rares. Bref, je vais voir pour le ramener: je ne risque rien à ce que le SAV le renvoie chez Canon pour voir ce qu'il en est. Si je rêve, et bien je me contenterai de ce que j'ai, s'il y a un problème, j'y gagnerai en qualité.


Pour en revenir à nos moutons et aux engins sur rails, voici pourquoi je parlais de choses "plutôt rares". Si le matériel de ce type est plus que courant et se retrouve bon nombre de lignes régionales, ce n'est pas tous les jours qu'un train de voyageurs s'aventure de ce coté-ci du Rhône! Et oui, nous sommes sur la commune de St Marcel d'Ardèche, peu avant l'ancien arrêt St Just - St Marcel. Notre automotrice en livrée dite "Aubergine" se retrouve dans le 07 suite à des travaux sur son itinéraire drômois habituel. D'habitude, les circulations ne sont déviées qu'en semaine, mais cette fois là j'ai pu en profiter également le week-end. Le soleil brillait bien mais il y avait, comme vous pouvez le deviner en arrière-plan, un vilain voile brumeux lié à la pollution. J'ai également photographié un autre TER bien exposé, avec une vraie locomotive cette fois, mais c'est malheureusement sur ce cliché que la mise au point a fait des siennes :(


Pour mon plus grand bonheur, les marchandises, pensionnaires habituelles de la ligne, se sont présentées en nombre relativement conséquent ce samedi matin. Il m'est en effet déjà arrivé de me rendre sur la ligne et de ne rien voir passer du tout pendant des heures... Bref, c'est avec un grand sourire que j'ai vu débouler ce long train de citernes, d'autant que la locomotive qui en assurait la traction possède encore ses plaques en relief. Il n'en reste vraiment plus beaucoup des comme ça et les BB7200 "plaquées" sont du coup devenues des petites vedettes du rail, à l'heure où beaucoup ressortent complètement grises de révision.

Voilà pour cet article qui renoue un peu avec les origines d'Essai Pour Voir. Rassurez vous, j'ai encore d'autres choses non ferroviaires en stock ;) En tout cas, malgré quelques petits regrets "techniques", retrouver la Rive Droite m'a fait bien plaisir et permis de prendre un peu l'air. J'ai même eu droit à la courte visite de ce que je pense être une fouine: elle a sorti sa tête par un trou du caniveau des câbles de signalisation, entre deux trains. Comme quoi, je n'étais pas le seul au bord des rails ce jour là ^^

jeudi 1 mars 2012

L'effet TGV


Bon. Ça n'est que des horaires que j'ai eu l'occasion d'emprunter plusieurs fois et un trajet très spécifique, le tout avec la carte 12/25. L'augmentation de la TVA est aussi passée par là. Ça vaut donc ce que ça vaut, autrement dit pas grand chose. Mais...

Note: cette mini étude ne prend pas en compte l'espace disponible pour les jambes dans feu les voitures Corail V200 des Lyon-Strasbourg, la probabilité d'obtenir un carré dans les TGV et l'impossibilité de réserver des trajets à plus de 2 correspondances sur voyages-sncf.com.