vendredi 29 juin 2012

Retour en Deutschland


Allez, ce soir, trois petites photos histoire de dire que j'en ai quand même pris une ou deux lorsque j'ai passé un week-end en Allemagne à la fin mai.


Vous vous dites peut-être que j'ai été lâche de prendre cette tour à l'abri derrière un mur, mais vous changerez peut-être d'avis quand vous saurez de quelle bâtisse il s'agit. Car oui, vous voyez là le château du Burg Frankenstein! À priori, ce serait ici que l'auteure du roman bien connu aurait trouvé sa source d'inspiration, en rencontrant un alchimiste au début du XIXe siècle. En fait il ne reste pas grand-chose du château mais c'est plutôt sympathique, notamment pour la vue qui porte très loin (on distingue les tours de Frankfurt, pourtant situées à environ 35 km à vol d'oiseau!) et les forêts environnantes.


Voici d'ailleurs une image prise dans les bois du coin. Il y a tout un tas de chemins, plus ou moins larges, ce qui doit offrir de très sympathiques possibilités de balades. En fait, on cherchait une Géocache, que nous n'avons pas trouvée d'ailleurs. Mais on est tombé sur un trapèze, suspendu à un arbre perdu en plein milieu de la forêt, et on a bien rigolé =D


Bon, ça c'est la poignée-champignon =D J'en ai vu à plusieurs endroits et en fait je ne sais pas vraiment si ça représente un champignon ou une plante quelconque, mais j'ai trouvé ça rigolo.

Voilà voilà :) Mis à part ça, je n'ai pas beaucoup d'autres images allemandes...

mardi 26 juin 2012

800+1



Bon ben je me suis simplement rendu compte que j'avais oublié de publier une des images de ma série nocturne dans l'article précédent. C'est toujours vu depuis la colline de la Citadelle, c'est toujours principalement le centre-ville, la Grande Rue y fait toujours sa trace lumineuse et c'est toujours loin d'être extraordinaire comme image. L'immuable Besançon que je vous propose sur Essai Pour Voir, finalement :)

dimanche 24 juin 2012

800 pour Besançon


Si le compteur de Blogger est correct, j'en suis donc au 800e message d'Essai Pour Voir. Voilà qui méritait bien que je retourne à la Citadelle en début de nuit pour essayer de faire quelques images! Bon, c'est du très classique du coup, et je ne suis pas super satisfait du résultat (sauf au niveau netteté, pour certaines, je me suis mieux dépatouillé que la dernière fois de ce coté là ^^). Mais bon, j'apprécie toujours autant la vue sur le centre ville qu'offrent les hauteurs de Besançon. Et depuis ce perchoir, on a l'impression que les travaux du tram, qui défigurent quand même pas mal la belle cité comtoise, ne sont qu'une vague illusion.


En fait cette photo ne vaut pas grand-chose, sauf que l'ouverture dessinée par la Grande Rue m'a toujours plu. Je ne sais pas trop pourquoi, je lui trouve un petit coté magique. De gauche à droite et de bas en haut, vous découvrez aussi l'église Sainte Madeleine,  l'église Saint Pierre et la tour du Palais Granvelle.


Autre cadrage. On a un peu l'impression que le centre de la boucle n'est qu'un vaste bloc d'habitations, sans aucune rue. Pourtant, le centre-ville bisontin est éminemment sympathique lorsqu'on s'y promène!


En dézoomant un peu, on devine les arbres de la place Granvelle, en bas à gauche.


J'ai attendu assez longtemps que la cathédrale Saint Jean daigne bien nous faire part de ses lumières, mais sans succès. C'est finalement sur le chemin du retour, autour de 23h, que je me suis aperçu qu'elle était enfin illuminée. Je pense qu'elle a dû s'éclairer pendant que je tentais de faire des photos du rond-point du tunnel de la Citadelle. Je posterai peut-être plus tard une image de cette tentative, gâchée par un grillage dont je n'ai pas réussi à me défaire...


Du coup j'ai essayé de faire d'avantage de photos sans le traditionnel clocher comtois de la cathédrale. J'aime assez celle-ci, mais sans doute parce que j'aime bien Besançon :) Maintenant que mon départ approche vraisemblablement à grand-pas, je n'ai pas tellement envie que le temps passe. Même si découvrir de nouveaux horizons (cela n'inclut pas l'Île de France, oui je suis sectaire =P) est intéressant, je me plais bien en Franche-Comté!

En tout cas, Essai Pour Voir ne va pas bouger de son petit serveur: on se retrouve pour le 900e? :)

vendredi 22 juin 2012

Direction



Bon, ça me démange vraiment beaucoup de faire de nouvelles photos alors en attendant je poste ici un peu tout et n'importe quoi. Ici, une vue de la Maison du Directeur de la Saline Royale d'Arc et Senans, dont j'ai déjà parlé plusieurs fois sur le blog. La photo est prise depuis les fenêtres en forme de fontaine, caractéristiques de l'édifice. D'ailleurs, elles n'étaient pas complètement propres, comme vous pouvez le constater ^^
J'ai vu tout à l'heure sur Twitter que la Franche-Comté serait la 20e région sur 22 en terme de nombre de touristes. J'ai cherché un peu et je n'ai pas trouvé de sources, alors je ne sais pas si c'est vrai, mais si oui, c'est bien dommage =D Il y a pourtant de belles choses à voir!

mercredi 20 juin 2012

Flare



En ce moment, je suis encore plus flemmard que d'habitude et donc j'épuise mon stock de photos solaires prises depuis le train :)
Une fois encore, cette image a été prise quelque-part entre Mouchard et St Amour, sur la ligne du Revermont. Le cadrage n'est pas top et l'on y voit encore les reflets des vitres du TER, mais j'avoue que j'aime bien la partie de paysage qu'on voit juste sous le soleil, éclairée en orangé. 
Un de ces jours il va quand même falloir que je trouve un moyen d'aller quelque-part faire de vraies photos de couchers de soleil depuis un endroit fixe :)

Au passage, vous aurez peut-être remarqué que j'ai mis à jour le module des commentaires du blog. Ça ne devrait pas changer grand-chose de votre coté, si ce n'est que la présentation est un peu plus moderne. Si vous avez un souci, n'hésitez pas à m'en faire part!

dimanche 17 juin 2012

Étoile filante



Mhhh, cette image ne vaut vraiment pas grand chose. Je l'ai prise vendredi depuis le train alors qu'il commençait à faire vraiment sombre et du coup j'ai un peu fait n'importe quoi.
Je la poste simplement parce qu'une fois le soleil couché, je me suis fait la réflexion que toutes ces traînées d'avion faisaient un peu comme des météorites qui allaient finir par tomber sur le plancher des vaches. Avec la distance, certaines trajectoires donnent vraiment l'impression que le pilote plonge vers le sol! Je n'aime pas vraiment les avions et ce qu'ils doivent rejeter, vous vous en doutez bien. Cela-dit avec l'éclairage du crépuscule et en jouant avec les nuages colorés, ces traits argentées donnent parfois des choses sympathiques dans le ciel.

lundi 11 juin 2012

Crépuscule



Vendredi dernier, le ciel nous a encore gratifié d'un magnifique coucher de soleil, agrémenté de nuages et de couleurs rougeoyantes. Comme à mon habitude, confortablement installé dans un compartiment de mon TER (Belfort -) Besançon - Lyon, je profitais du spectacle quand je me suis dit qu'il serait dommage de passer à coté d'une petite photo. J'ai donc sorti mon appareil pour que lui aussi ait droit à sa dose de crépuscule flamboyant. Entre les arbres, les poteaux caténaires, les nombreux virages de la ligne et la vitesse, ça n'a pas été complètement évident mais j'ai quand même fait une ou deux images qui montrent un peu ce que l'on avait sous les yeux ce soir là. Il n'est pas très facile de cadrer correctement depuis un train ^^ Malgré tout, j'aime bien m'adonner à ce petit exercice et vous faire partager un peu de ces moments de voyage que j'apprécie tant. Quel plaisir que de prendre le train pour le week-end et de se laisser bercer au rythme des gares, sur fond de ciel magique...

mercredi 6 juin 2012

Toit




En Allemagne ils ont une technique spéciale pour construire leurs toitures. D'abord, ils font une toile d'araignée géante. Ensuite, ils attendent que les roses y poussent dessus puis recouvrent tout. Enfin, pour que l'ensemble fasse également l'objet d'un aspect culturel, ils collent des petites étiquettes un peu partout pour expliquer aux habitants quelles sont les fleurs qu'ils ont sous les yeux. =D
Au delà de ce magistral cours d'architecture, vous l'aurez compris, nous sommes toujours dans le Park Rosenhöhe de Darmstadt et ce dôme est censé accueillir des fleurs sur ses armatures. Bon, ce n'était pas vraiment le cas, mais du coup on peut y apercevoir la Lune. Si si, regardez bien, elle fait la timide mais elle est bien là ;)

lundi 4 juin 2012

Park Rosenhöhe


Voici l'une des rares images que j'ai faite lors de mon passage en Allemagne à la fin mai. Je l'ai prise au Park Rosenhöhe de Darmstadt, un très sympathique jardin avec tout un tas de fleurs (et des pelouses absolument pas tondues, sauf autour des arbres!). La plupart des roses n'avaient pas encore éclos mais celle-ci avait eu la gentillesse de sortir ses pétales pour notre venue.
La photo n'est pas extraordinaire, loin de là, mais cela m'a permis de renouer un peu avec les fleurs, que j'avais délaissé depuis un moment. D'ailleurs cela fait un petit bout de temps également que je n'ai pas fait de vraie sortie photo en ville ou ailleurs. Cela commence à de nouveau me démanger, maintenant que j'ai un objectif qui fonctionne et me satisfait! 
J'en profite pour dédicacer cette tulipe (=D) à celle qui se reconnaîtra.