lundi 7 décembre 2015

Clair là-haut


Une fois n'est pas coutume, délaissons un peu le Jura et le Massif Central pour nous tourner vers leurs cousines plus élevées. Voici une simple vue du massif de Belledonne, prise alors que seuls les sommets étaient éclairés tandis que la vallée sombrait dans l'obscurité. L'image en elle-même n'est pas extraordinaire, mais j'aime beaucoup ce type d'éclairage, quand il y a un fort contraste entre un ciel gris-noir et des zones très lumineuses. Ici, j'ai dû cadrer assez serré pour éviter les ribambelles d'immeubles de Grenoble: pour un peu, on se croirait presque en rase campagne! 

mardi 24 novembre 2015

Dômes


Alors que l'hiver semble finalement arriver sur notre pays, et que la neige a peut-être déjà fait son apparition sur ses hauteurs, je vous propose ce soir une photo des la Chaîne des Puys. Dominée par le plus célèbre d'entre eux, le Puy de Dôme, d'où est prise cette image, elle étire ses sommets arrondis à l'est de Clermont Ferrand. C'est justement cette "rondeur" que j'aime beaucoup: bien que les sommets des Alpes ou des Pyrénées soient souvent plus impressionnants, la taille humaine -toutes proportions gardées- des moyennes montagnes les rendent éminemment sympathiques. D'autant que, ce jour-là, la lumière assez particulière filtrant des nuages mettait relativement bien en valeur ces beaux paysages auvergnats.

jeudi 12 novembre 2015

Écrasant violet


Ce soir, retour dans les Ardennes pour une nouvelle photo prise cet été. Ce jour-là, le ciel nous avait offert des couleurs absolument magnifiques, variant du bleu à l'orange, en passant par le rouge et le violet. C'est cette dernière que j'ai choisie pour cet article. Sous les nuages menaçant, la campagne assombrie semblait comme écrasée par l'orage. Magnifique.


lundi 9 novembre 2015

Automnal Micaud


Les deux derniers week-ends nous ont offert une météo absolument magnifique, idéal pour profiter pleinement des belles couleurs de l'automne. Alors, comme "au bon vieux temps", l'occasion était idéale pour faire une petite promenade sur les bords du Doubs, dans le sympathique Parc Micaud. Je voulais refaire des photos de feuilles jaunes, orange et rouges, quand elles se détachent si bien sur le ciel bleu. J'adore ce genre d'images, et pour une fois je ne suis pas trop mécontent des clichés de la série. Pour fêter ça, je vous en propose un petit extrait ce soir ;) En tous cas, une chose est sûre: la capitale comtoise est toujours aussi belle lorsque l'été indien s'invite sur ses collines!



jeudi 1 octobre 2015

Salers


Je vous propose aujourd'hui une photo qui n'a rien d'extraordinaire (si ce n'est que l'on ne voit pas souvent des animaux sur ce blog), mais qui montre un emblème auvergnat. Vous l'aurez reconnue, il s'agit de la célèbre vache Salers, avec son pelage marron/roux et ses grandes cornes en forme de lyre. J'aime bien cette race dite "rustique", elle se marie bien avec les paysages de la région. Sur cette image, on devine en fond les Monts Dore, qui dominent les environs. Ah, et d'ailleurs, il ne faut pas prononcer le "s" final de Salers, ce que je ne savais pas du tout! Maintenant, vous pourrez vous rendre dans le Massif Central sans vous faire cataloguer comme touriste en vadrouille ;)

samedi 26 septembre 2015

Val dormeur


Bon... finalement, le mois de septembre n'aura pas été très riche en articles sur Essai Pour Voir. Pour éviter de laisser le sommet du Puy de Dôme esseulé en ce début d'automne, voici donc un nouveau post en provenance directe du Massif Central.
La nuit est tombée depuis un petit moment lorsque je m'aperçois, depuis le restaurant où nous attendions notre repas, que le beau Château de Val s'est illuminé. Ni une ni deux, j'ai dégainé le trépied de secours, délaissé mes deux compagnons de voyage et filé chercher un endroit qui puisse donner une image convenable. Je n'avais pas beaucoup le choix, mais une rambarde semblait faire l'affaire. Malheureusement, malgré tous mes efforts, mon installation ne voulait pas rester totalement stable et il en est sorti beaucoup de photos complètement floues. 
Celle que vous avez devant les yeux sauve un peu la séance et ne rend finalement pas si mal. Il faut dire que l'édifice, émergeant de la retenue du barrage de Bort les Orgues, a fière allure. On se dit qu'il n'est pas passé loin de la noyade! Le projecteur qui tournoyait juste à côté ajoute aussi un petit quelque-chose au cliché, comme pour empêcher le Val de s'endormir...

mercredi 2 septembre 2015

Au sommet!


Me voici de retour après un mois d'août chargé bien que pauvre en articles publiés ici. Mais, après une période un peu moins fournie en photographie ces derniers mois, j'ai largement pu profiter des vacances pour me rattraper un peu. Du coup, j'ai un peu de stock et je pense que je pourrai en faire quelques billets :)
Je vous propose pour commencer un cliché pris depuis le sommet du Puy de Dôme, alors que le soleil -qui jouait jusque-là à cache-cache avec les nombreux nuages- illuminait le Massif Central de ses rayons dorés. Une lumière splendide pour un site magnifique. Nous avons eu la chance de pouvoir nous y rendre alors qu'il n'y avait pas trop de monde et la vue vaut clairement le détour! Le site est très bien aménagé, je vous conseille d'y grimper si vous passez dans le coin. En plus, sauf si vous êtes courageux, vous ne vous fatiguerez pas trop: le train vous y conduira sans effort! Eh oui, après avoir été sacrifié au profit du bitume en 1925-1926, le Chemin de Fer de Clermont-Ferrand au Sommet du Puy de Dôme a connu une spectaculaire résurrection et c'est sous le nom plus moderne de Panoramique des Dômes qu'il emmène désormais les touristes vers un Puy débarrassé de ses encombrants parkings. Un voyage à faire absolument :)

mardi 11 août 2015

Bleu rose ciel


Je vous propose aujourd'hui une petite photo ardennaise, prise alors que l'orage grondait au loin et que le ciel se parait de mille couleurs. Le spectacle était fantastique, et les contrastes entre les tons gris, rose ou bleus des nuages trouvaient un bel écho dans la verdure des pâtures et bosquets.
Malheureusement, mes images de ce soir-là sont un peu sombres. Je pense qu'elles donnent toutefois une bonne idée de ce que pouvait être l'ambiance sur place ce soir-là. Et puis j'étais content d'avoir un si beau sujet et de pouvoir essayer faire quelque-chose de sympa :)
Vous trouverez également un autre cliché du même type sur mon Projet 52.

samedi 25 juillet 2015

Chenonc'eau


Le Château de Chenonceau est l'un des monuments les plus connus de notre pays. À ce titre, il fait vraisemblablement partie des sujets que l'on retrouve le plus sur les pellicules ou les cartes mémoires d'appareil photo. Il faut dire qu'il est vraiment atypique, avec son pont majestueux enjambant le Cher au milieu des bois. C'est cet aspect du lieu que je préfère: malgré la proximité du village et des immenses parkings, sa situation exceptionnelle lui donne un petit côté forestier, presque isolé, que j'aime beaucoup.
Il n'est pas évident de trouver comment faire un cliché qui rendrait hommage à ce trait de caractère de l'édifice: entre les hordes de touristes et la présence de la rivière, les points de vue restent finalement assez limités. Mais, comme un peu partout, en s'éloignant rien qu'un peu des chemins les plus fréquentés, on se trouve vite au calme et on peut alors s'amuser tranquillement. Cette image ne sera pas l'une des plus belles que l'on verra du château, et la lumière du jour était des plus tristounettes (ah, ce voile nuageux blanc sans aucune forme, l'ennemi de mon objectif). Mais je lui trouve un petit côté sympathique et original, parce qu'elle met justement en valeur les environs verdoyants de l'édifice.
Ah, et si vous n'avez pas de voiture, sachez que la gare de Chenonceaux est située à moins de cinq minutes à pied de la billetterie et que des consignes gratuites sont à disposition dans le parc. La desserte est très correcte, et il y a même des trains directs filant jusqu'à Dijon! De quoi éviter les tracas de la recherche d'une place où se garer :)

jeudi 23 juillet 2015

Nuages et couronne


L'autre jour, après l'une des chaudes journées que l'on connait en ce moi de juillet 2015, le ciel bisontin s'était soudainement couvert d'une épaisse couche de nuages. Alors que ceux-ci avançaient sur la ville, ils offraient au spectateur attendant l'orage et la fraicheur de très beaux effets de lumière. La photo ne rend pas honneur à la magnifique couronne de rayons que le soleil couchant formait à la lisière de la couche nuageuse, mais elle donne une petite idée de ce qu'a été ce moment simple et magique :)

lundi 20 juillet 2015

Tours de vitraux


Ce soir, je vous propose une photo prise dans un monument qui est déjà apparu sur Essai Pour Voir. Oh, cela fait un bon moment, un peu plus de cinq ans en réalité. Mais il se trouve dans une région qui me tient beaucoup à cœur et que je n'avais pourtant pas eu l'occasion de vraiment revoir depuis. 
La chose est désormais réparée puisque j'ai eu la chance de pouvoir passer un week-end en, vous l'aurez deviné... Touraine! Ce sont donc les magnifiques vitraux de la Cathédrale Saint Gatien de Tours que vous avez devant les yeux. Situation peu commune, on peut s'avancer relativement loin dans le chœur, ce qui permet de faire des clichés tout en lignes et perspectives, comme j'avoue bien les aimer.

À comparer avec les images des anciens articles, ici ou ;)

vendredi 10 juillet 2015

Ville rose


Voici une petite image qui vaut d'avantage pour les couleurs de ce soir de décembre que pour son cadrage. Je n'avais pas trouvé comment faire mieux en me passant des arbres sur la gauche, qui -à mon avis- gâchent un peu la composition.
Mais je souhaitais tout de même partager avec vous ce cliché, qui donne à voir le centre-ville de Besançon sous des tons rosés lui donnant un je-ne-sais-quoi de féérique. Et puis, malgré l'immense quantité de photos postées depuis l'entrée de la Citadelle, celle-ci n'est pas tout à fait prise depuis le même point de vue que d'habitude :)

vendredi 19 juin 2015

Encerclé


Une fois n'est pas coutume, retournons un peu en Alsace pour cette image prise en septembre dernier dans les hautes tours du Haut Kœnigsbourg. Le soleil était de la partie ce jour-là et j'ai donc trouvé sympa de photographier la vallée non pas depuis les fenêtres, mais depuis les meurtrières. Cela donnait une photo sans doute plus originale que celles dont doivent disposer les milliers de touristes qui ont foulé les remparts du château! Le village de Saint Hippolyte s'offre alors à notre vue, comme encerclé par la muraille de grès rose...

mercredi 10 juin 2015

Bleu falaise


Je vous propose ce soir une photo prise l'été dernier sur les hauteurs de Fécamp, en Normandie. Je n'ai pas grand-chose à dire dessus, si ce n'est que j'étais sous le charme des couleurs du paysage. Les magnifiques bleus de la mer répondaient parfaitement à la blancheur et aux tons rouilles des falaises. La brume ajoutait un petit côté irréel à ce panorama fantastique. Regarder ces images ne me donne qu'une envie: repartir à la découverte de nouveaux coins de France, l'appareil en bandoulière!

mardi 2 juin 2015

Verdure de cathédrale


Ce soir, il m'est venue une grande envie de photo. Alors, à défaut d'avoir le courage de descendre au centre-ville pour promener mon objectif sous les dernières lueurs du jour, j'ai regardé ce que je pouvais poster par ici. Malheureusement, cela fait un petit moment que je n'ai pas pris une image que j'aime vraiment... Il faut sans doute que je sorte un peu plus!
Cela étant, j'ai quand même choisi ce cliché, d'une part parce j'aime beaucoup la Cathédrale St Jean de Besançon, et d'autre part parce que je trouve qu'elle résume bien la cité comtoise. Nous sommes bien dans une grande agglomération, mais la verdure n'est jamais très loin. Ce n'est certes pas comparables aux belles campagnes environnantes, mais c'est quand même sacrement agréable de revenir par ici lorsqu'on est amené à passer du temps dans la grisaille des banlieues parisiennes... 

dimanche 10 mai 2015

Fleur'niculaire


En ce long week-end du 8 mai, je vous propose une nouvelle petite photo de fleur. Elle a été prise pas plus tard qu'hier, dans un lieu un peu inattendu : l'ancienne voie du funiculaire bisontin. Ce dernier reliait les environs de la gare de la Mouillère, toujours en fonctionnement aujourd'hui, et les hauteurs du quartier de Bregille. Inauguré en 1912, il aura soulagé les jambes des promeneurs désireux d'affronter les collines de Besançon jusqu'en 1987. Vaincue par l'explosion de l'automobile dans les années 1960-1970 mais également par la mise en service d'une desserte en bus, la ligne est aujourd'hui rendue à la nature. Bien que régulièrement entretenue par une association militant pour sa sauvegarde et sa réouverture, elle se recouvre chaque printemps d'un joli par-terre de fleurs en tous genres. De quoi égayer la montée des passants, pour qui le funiculaire de Bregille n'est désormais plus qu'un souvenir...

jeudi 30 avril 2015

Cité Rosace


Début avril, nous avons profité des services d'un des rares trains de nuit à circuler encore quotidiennement, pour passer la journée à Carcassonne. Cela nous a permis de faire étape dans la ville sans payer de nuit d'hôtel, puisque nous avons pu laisser nos bagages dans l'un d'entre eux, qui se trouvait proche de la gare et dans lequel on pouvait laisser nos valises. Pratique!
C'était donc la première fois que je m'arrêtais vraiment dans la célèbre Cité. Je n'ai pas été déçu du voyage, c'est vraiment superbe. Les remparts sont impressionnants et la visite du château permet d'en apprendre plus sur le Carcassonne médiéval, puis restauré par Viollet le Duc. En guise de premier aperçu, j'ai choisi de sortir un peu des images traditionnelles du lieu avec cette rosace. Je les trouve très souvent magnifiques, et celles de la basilique Saint Nazaire, dans la vieille ville, ne dérogent pas à la règle. Cette dentelle de verre, de pierre et de plomb est vraiment saisissante!

mercredi 8 avril 2015

Depuis le balcon...


Voilà un mois que je n'ai rien posté sur Essai Pour Voir... Je n'ai pas du tout l'intention d'abandonner ce blog, mais entre le Projet 52 et mon emploi du temps de ces dernières semaines, je n'ai vraiment pas trouvé de moment adéquat pour publier un article par ici.
Je me rattrape ce soir avec cette photo toute bête, pas originale pour un sou, mais qui représente bien mon état d'esprit du moment. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point cela fait plaisir de retrouver son chez-soi après plus de trois semaines à vadrouiller à droite, à gauche, et surtout en banlieue parisienne. Alors, quand le ciel bisontin se pare de ses plus belles couleurs, que la ville disparait dans l'ombre des collines, il n'y a plus qu'à rester là, ne rien faire et profiter. Cette vue, c'est du bonheur en ultra-HD ^^

lundi 9 mars 2015

Saint Point


Encore un peu d'hiver...
Alors que le printemps n'est pas encore tout à fait là, je vous propose cette petite image prise à la fin du mois dernier sur les berges du Lac Saint Point, dans le Haut Doubs. Cela faisait un moment que j'en avais entendu parler, sans jamais avoir eu l'occasion d'aller le voir. Même s'il n'était pas totalement gelé ce jour là, les environs recouverts de neige et les sapins saupoudrés de blanc donnaient une belle impression d'expédition nordique à notre petite balade franc-comtoise! J'aime vraiment beaucoup ce coin de la région, avec ses grandes forêts de pin, ses magnifiques cascades et ses forts imprenables. Mais ça, je pense que vous commencez à le savoir :)
À noter que la petite gare de Labergement Sainte Marie, située à 2 ou 3 kilomètres des premières rives du lac, a rouvert récemment :) Elle était déjà desservie par des bus, mais il est désormais possible d'y prendre un TER tout ce qu'il y a de plus ferroviaire, si vous souhaitez aller faire quelques randonnées dans les parages!

jeudi 12 février 2015

Des rails et des kilomètres


Cela fait presque trois ans jour pour jour que je n'ai pas publié par ici ma fameuse carte des lignes ferroviaires sur lesquelles j'ai eu l'occasion de passer. Et il y en a eu des modifications durant tout ce temps: les nouveautés depuis la dernière version sont en rouge (en bleu, les trajets effectués uniquement de nuit, qui ne comptent pas vraiment puisqu'on ne peut pas voir ce qui se passe par la fenêtre!).
Je ne vais pas toutes les détailler, mais il est assez flagrant que ma "couverture" du quart nord-est de la France a bien progressé. Pas très étonnant après plus de deux années passées en Alsace! Autre ajout majeur, j'ai enfin eu l'occasion d'ajouter l'une des principales radiales du pays, le fameux POLT (Paris Orléans Limoges Toulouse). Ce n'était pas faute d'essayer d'éviter le TGV pour faire Paris - Pau :) 
Sinon, j'ai terminé à 100% ma première région il y a quelques semaines. Si l'on excepte le réseau dédié au fret et quelques raccordements par-ci par-là, j'ai foulé tous les rails de la Champagne-Ardenne!
Je suis aussi particulièrement content d'avoir certaines lignes sur ce plan, celles qui n'ont pas survécu aux années et ont rejoint la (trop) longue liste des axes fermés à tout trafic voyageurs régulier. Je pense en particulier à Avallon - Autun (Bourgogne), Laqueuille - Eygurande-Merlines (Auvergne et Limousin), Sarreguemines - Bitche (Lorraine), Alès - Bessèges (Languedoc-Roussillon, dernier moignon de la ligne du Teil à Alès, qui traversait autrefois l'Ardèche), ou encore St Hilaire au Temple - Verdun (Champagne-Ardenne et Lorraine). Je ne pense pas encore être vieux, et pourtant je trouve que cette énumération est bien fournie... 
D'ailleurs, je me mords encore les doigts d'avoir reporté mon passage sur l'antenne de montagne reliant Montréjeau-Gourdan-Polignan à Luchon. Ce qui devait arriver a fini par se produire: l'habituelle "suspension" -ne surtout pas parler de fermeture définitive...- a été prononcée en novembre dernier. Quelle déchéance pour une ligne qui donnait jadis accès à un chemin de fer à crémaillère permettant de relier directement les sommets depuis la gare de la vallée! C'est en novembre que les derniers TER et trains de nuit se sont élancés de la cité pyrénéenne. Les infrastructures antédiluviennes n'étaient plus en mesure d'offrir des conditions de sécurité satisfaisantes, malgré des ralentissements jusqu'à 10 km/h. 
En ce début 2015, l'avenir des "petites" lignes n'est certainement pas tout rose. Alors tant que c'est encore possible, j'en profite et j'essaye d'en sillonner toujours plus. 
Pour profiter des beaux paysages français, en n'ayant rien d'autre à faire que de se laisser porter :)

mercredi 11 février 2015

Calanques


Changeons radicalement de décor par rapport au dernier article, et dirigeons nous bieeeen plus au sud. Nous voici au bord de la Mer Méditerranée, non loin de Cassis, dans les fameuses calanques. C'est par un beau dimanche de mi-septembre que j'ai pu découvrir ce coin de France qui m'était encore complètement inconnu. 
Malgré le monde, il faut bien dire ce qui est: c'est quand même assez chouette. Surtout les couleurs, et en particulier le bleu de l'eau, absolument magnifique. D'ailleurs, ce sont plutôt "les bleus" qu'il faudrait dire, avec des nuances allant du turquoise aux tons très foncés. En associant le tout au vert des pins et à l'orange/rouge des falaises, on avait la carte postale parfaite. Un paysage sans aucun doute très différent des belles forêts enneigées du Haut Doubs :)

mardi 10 février 2015

Feuille d'hiver


Le début de l'hiver n'a pas été franchement froid, à tel point que pendant un temps, on en était même à se demander si l'on était bel et bien à la bonne saison. La neige, tombée en abondance sur certaines régions ces derniers temps, est venue clarifier les choses: gants, écharpes et bonnets seraient donc bien de la partie!
Afin d'illustrer un peu tout ça, voici une petite photo ardennaise prise lorsque je cherchais l'inspiration pour le thème "Vert" du Projet 52. Chassez le naturel qu'il revient au galop et c'est finalement la vieille traverse servant de piquet de clôture qui a été l'heureuse élue, mais je pense que cette image méritait elle aussi sa place sur le net :) 

dimanche 1 février 2015

Tram 2


Histoire de poster quelque-chose sur le blog, voici une petite image du tram de Besançon. Avec son joli bleu, je le trouve très sympathique. Il serpente dans la capitale comtoise, lointain descendant de l'ancien réseau de tramway électrique, disparu en décembre 1952. Ce n'est que soixante-deux ans plus tard, en septembre 2014, que le parvis de la gare Viotte sera de nouveau desservi par ce mode de transport, miraculeusement redevenu à la mode.
La photo n'est pas extraordinaire, le ciel tout gris n'aidant pas à mettre en valeur la couleur de la rame 817, qui s'apprête à assurer un service à destination des Hauts du Chazal, sur la ligne 2. Car c'est pour ça que j'ai posté ce cliché aujourd'hui: j'ai hésité à la choisir pour illustrer le thème "Deux" de mon Projet 52 ;)

mardi 6 janvier 2015

Deux mille quinze


Eh oui, nous voilà déjà en 2015! Essai Pour Voir entamera donc bientôt sa dixième année. Il serait presque temps de le renommer, puisqu'avec une durée de vie de dix ans, on ne peut plus vraiment parler d'essai ;) Une chose est sûre malgré tout, il s'est passé énormément de très belles choses pour moi en 2014, à tel point que cela en devient presque extraordinaire et que je n'ose en attendre autant pour 2015. 
Mais je souhaite à toutes celles et à tous ceux qui sont là depuis le début de cette "aventure", qui sont arrivés en cours de route ou qui sont juste tombés ici par hasard une très belle année 2015!
La photo présente un coucher de soleil absolument fantastique que nous a offert le ciel bisontin il y a une quinzaine de jours. Un lever aurait sans doute été plus approprié pour fêter l'arrivée de cette nouvelle année, mais me lever très tôt ne faisait pas partie de mes nouvelles résolutions ;)