jeudi 28 mars 2013

Structure



Il y a une quinzaine de jours, je suis allé me balader du côté des Vosges, entre St Dié et Épinal. Bon, évidemment, j'y suis allé en train. J'avais donc une correspondance à St Dié, ce qui m'a permis de marcher un peu autour de la gare et de me diriger vers l'étonnante structure qui orne l'un des parcs de la ville.
Il s'agit en réalité de la Tour de la Liberté, qui avait d'abord été installée à Paris pour le bicentenaire de la Révolution. Elle a ensuite été déplacée à St Dié, où elle domine tout un quartier. C'est un monument à l'architecture très surprenante, toute en hauteur et surmontée de grandes "ailes" que l'on devine sur le haut de mon cliché. C'est assez curieux, je n'arrive pas trop à définir si j'aime assez ou si je déteste. Quoiqu'il en soit, c'est alors que j'étais sur le belvédère que j'ai commencé à me prendre la pluie: je n'ai donc fait que quelques images un peu grisâtres. Du coup, j'ai passé celle qui illustre cet article en noir et blanc :) Elle penchouille un peu, mais je n'arrive pas à véritablement corriger ce défaut. Tant pis!

dimanche 24 mars 2013

Bateau Monochrome



Tiens, je n'avais pas encore publié cette image prise autour du fjord d'Odense, au Danemark. Il faut dire que j'ai un certain nombre de clichés de cette belle fin d'après-midi, pendant laquelle je m'étais amusé à prendre un maximum d'images des quelques bateaux croisant au large.
Celle-ci ne casse pas trois pattes à un canard (ni trois mats à un voilier), mais j'aimais assez ces coloris dorés et l'effet ombre chinoise que ça peut donner à une photo.

vendredi 22 mars 2013

La petite maison dans la mer



Mis à part le panorama pris sur la très sympathique Île d'Ivö, je ne crois pas avoir posté de photos suédoises sur Essai Pour Voir. Il était temps que cela change, car j'ai beaucoup apprécié mon très court passage dans ce pays à la fin de l'été dernier.
On commence donc par une petite image prise à Karlskrona, sur la côte sud-est. Il s'agit d'une ville, qui lorsqu'elle a été fondée, avait une vocation avant tout militaire et maritime. Elle était le siège d'important chantiers navals de la marine suédoise. Aujourd'hui, elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Honnêtement, je n'ai pas trouvé la ville si transcendante que ça, mais nous n'en avons vu qu'une partie et c'est plus pour sa configuration générale qu'elle a été choisie pour figurer dans la liste. Wikipédia compare son histoire et son développement à ceux de Rochefort. En revanche, elle possède un Musée de la Marine plutôt sympathique, avec un petit côté ludique pas déplaisant. On peut par exemple essayer une rame de galère pour juger de l'effort qui était nécessaire à leur manœuvre (ce qui vous fait vraiment comprendre pourquoi on parle toujours de galère pour les tâches pénibles :P). J'ai particulièrement aimé la possibilité que l'on avait de monter sur d'anciens mais vrais bateaux militaires suédois. L'un d'entre eux, le Bremön, peut se visiter quasiment de fond en comble et c'est assez intéressant. Il s'agit d'un ancien dragueur de mine de la seconde guerre mondiale, qui coule désormais des jours plus paisibles sur les quais du Marinmuseum. Quand on n'est pas habitué et que l'on "explore" ce genre de bâtiment, on se rend compte à quel point tout est exigu et on se demande bien comment tout rentre dans une coque finalement pas si grande. Sans parler du bruit des moteurs, du tangage ou du roulis!
J'espère pouvoir retourner en Suède un jour, en allant bien plus au nord. Les paysages que nous avons découvert m'ont déjà beaucoup plus, avec de vastes forêts et de grands lacs presque rien que pour nous. Affaire à suivre!

mardi 19 mars 2013

Fenêtre



Retour en Alsace avec une façade du quartier de la Petite France à Strasbourg. Si cette fenêtre avait des volets, c'est loin d'être le cas de toutes les maisons de la région. C'est assez surprenant d'ailleurs, on a l'impression que plus on monte vers le nord, moins il y en a. Au Danemark, nous avons vu nombre d'habitations dont les vitres restaient "libres". À la nuit tombée, on voyait donc tout ce qui se passait à l'intérieur, ou presque. Ça donnait une ambiance assez chaleureuse à ces logements peu pudiques, même de l'extérieur.

dimanche 17 mars 2013

Ty'G - Version 2



En juillet 2010, il m'était venu l'idée saugrenue d'établir un réseau de transport en commun sur l'Île de Groix, que j'apprécie beaucoup. J'avais donc lancé Inkscape et je m'étais lancé dans la construction de lignes de bus et trams imaginaires, en essayant de desservir au mieux l'ensemble de ce petit territoire. 
Je n'étais pas complètement satisfait de ce premier plan, car il n'était à mon avis pas optimal. Du coup, je m'étais lancé il y a quelques temps dans une seconde version, que j'avais bien vite abandonnée par manque de temps. Ce n'est qu'hier que je m'y suis remis; j'avais envie de retourner un peu dans Inkscape. J'ai donc repris mon travail où je l'avais arrêté. En fait je n'avais pas beaucoup avancé, je n'avais que "recollé" des captures d'écran de Google Maps pour avoir un fond sur lequel dessiner les contours de l'île. 
Cette fois ci, j'ai essayé de penser le réseau pour qu'il soit le plus pratique possible, s'il devait effectivement exister. J'ai donc maintenu la liaison directe entre le village de vacances et Port Tudy, par lequel arrivent tous les touristes, mais je l'ai raccourcie. Le village de vacances est également directement relié au Bourg, qui concentre toutes les commodités, à la plage des Grands Sables et à la Pointe des Chats pour le cerf-volant. On peut même aller directement à l'autre bout de l'île jeter un œil aux belles falaises de Pen Men, ce qui n'était pas le cas dans la version 1:


Mais les touristes ne font pas tout. Locmaria, le principal village de l'île après le Bourg, est désormais directement relié aux deux collèges de Groix (arrêts Collège et Landost). J'ai également rajouté un arrêt à proximité de l'Ecomarché, ainsi que du Shoppi. La ligne de bus 1 a un trajet plus rationnel que dans la version 1 et permet à Port Lay d'être relié directement à Port Tudy. J'ai aussi supprimé le dédoublement de la ligne B. Kerdurand perd son accès au tram, mais devrait gagner en fréquence de passage. À l'inverse, Kerampoulo, Kermouzouet et Kerigant sont désormais relié au réseau. D'ailleurs, beaucoup d'arrêts ont été modifiés ou rajoutés, je pense notamment à celui du cinéma, du cimetière ainsi qu'à la meilleure desserte du secteur de Locmaria. La ligne 3, qui pourrait sembler faire doublon avec la A puis la D, permet aux touristes qui auraient une location au Bourg d'aller directement à la plage sans correspondance! Le plan en lui même s'est également enrichi d'informations concernant la vie sur l'île (localisation des principaux services publics, notamment), d'une signalétique plus moderne et d'une légende plus claire. Le PDF est disponible ici.
Alors, évidemment, ça ne sert à rien. Un tel réseau ne serait pas très utile et dénaturerait complètement la belle Île de Groix, sans même parler de l'aspect économique. Mais bon, c'est assez intéressant de réfléchir à ce que pourrait être un réseau de transport! D'ailleurs, la compagnie des bus de Lorient a établi trois lignes sur l'île. Et c'est tant mieux ;)

mardi 12 mars 2013

Dans la rue



Bon, je n'avais pas tellement d'inspiration ce soir mais je voulais quand même poster quelque-chose sur le blog. Voici donc une petite image qui n'a rien d'extraordinaire, comme d'habitude. Elle me chiffonne un peu, d'ailleurs. J'ai pas mal hésité avant de la publier. Cela-dit je dois avouer que lorsque la nuit tombe, j'aime assez l'ambiance qui règne dans les ruelles aux façades à colombages de la Petite France. D'autant qu'à cette période de l'année, même lorsque le ciel nous fait l'honneur de quitter son gris favoris, il n'y a pas grand monde et il est donc tout à fait possible de réaliser des clichés sans touriste dans le cadre. Ça renforce un peu le côté village qu'a cette petite partie du centre ville de Strasbourg. Même sans ce fameux point de vue bisontin depuis la Citadelle (qui me manque quand même un peu), il faut bien reconnaître que la capitale alsacienne se laisse très bien photographier!

samedi 9 mars 2013

Pointes



Voilà un petit moment qu'Essai Pour Voir n'avait pas vu passer de photos de trains, et pour cause: cela fait un sacré bout de temps que je n'ai pas vraiment été "spotter". Je ne pouvais toutefois pas passer à côté des pointes hivernales de cette année, la météo s'annonçait magnifique sur les Hautes Alpes et les deux séries d'anciennes locomotives engagées sur la ligne du Briançonnais n'en ont vraisemblablement plus pour longtemps. Il y a fort à parier que l'an prochain, ce seront des locomotives Fret récentes et modifiées en conséquence qui prendront la relève des vénérables BB67300 et 67400, pour certaines construites avant que l'Homme ne mette le pied sur la Lune.
Vous retrouvez donc ici le train de nuit supplémentaire n°5815, acheminant ses vacanciers depuis Paris Austerlitz et tracté par deux BB67300 afin d'affronter les rampes de la ligne Livron - Gap - Briançon. Il passe le viaduc du Bramafan, situé peu après Embrun.


Cette année, j'ai fait les Pointes en "autonome" avec mon frère (que je remercie pour avoir joué le rôle de chauffeur, qui comme vous le savez ne m'enchante guère ^^) et je ne pouvais donc pas me contenter d'être guidé vers les coins photos par des connaisseurs. Nous avons donc pas mal tourné pour trouver des endroits convenablement exposés pour les différents trains. Au final, comme les trains sont également passés plus tôt et étaient moins nombreux qu'en 2011, j'ai donc beaucoup moins de clichés mais ça ne m'a pas empêché de bien profiter des paysages et des belles rames. L'avantage, c'est aussi que nous avons quelques images inédites! 
Paraissant tout petit aux milieu des Alpes encore enneigées, le TER régulier n°17364 redescend de Briançon vers Valence Ville. Les deux AGC qui le composent sont pelliculés aux couleurs de la ligne Aix - Marseille et "Marseille - Capitale européenne de la culture". Ils vont arriver en gare de L'Argentière-Les Écrins, où ils croiseront le dernier train de nuit en provenance de Paris de ce samedi.

Affaire à suivre l'année prochaine!

mercredi 6 mars 2013

Bien encadrée



Comme presque toute cathédrale qui se respecte et comme je l'ai déjà évoqué sur ce blog, Notre Dame de Strasbourg fait sa difficile lorsqu'on essaie de la photographier de pied en cap. Cela-dit, la rue perpendiculaire à la façade et qui donne directement sur le parvis permet de prendre du recul et d'avoir une perspective sympathique sur l'édifice. J'aime assez l'effet que ça donne, avec les maisons qui semblent encadrer les hauteurs du monument. Il y a pourtant quelque-chose qui me chagrine avec cette photo, sans que je n'arrive à définir quoi exactement. Je pense que la lumière n'était pas terrible, du coup le cliché est bien trop terne à mon goût. Et puis la différence de noirceur du grès en fonction de "l'altitude" donne un effet bizarre à toutes les images de la cathédrale que j'ai tenté de faire. Quant au câble que quelqu'un a jugé bon de tendre en plein milieu, sans commentaire ^^

lundi 4 mars 2013

Montagnes



Voici ce soir encore deux images prises ce week-end dans les Alpes. La première donne une petite idée de ce qui vous attend si vous passez par le col de Rousset en direction de Die, dans la Drôme. Même si la photo est loin d'être extraordinaire, je souhaitais la partager avec vous car nous avons été très agréablement surpris par ce que nous avons découvert à la sortie du tunnel permettant de franchir la crête. D'un côté, il faisait gris et d'un coup, le soleil faisait de nouveau son apparition, éclairant les falaises et le relief émergeant de la brume. Cela me faisait un peu penser à certains paysages du Seigneur des Anneaux.


Celle-ci a été prise le lendemain, au col du Lautaret, dans les Hautes Alpes. Là encore, la photo ne présente rien de bien extraordinaire mais j'aime beaucoup cette lumière hivernale qui donne l'impression que tout est plus "clair". Et puis le ciel était d'un bleu absolument magnifique, il aurait été dommage de passer à côté!


Et en prime, voici un petit panorama du même col, sans un seul nuage et recouvert d'une belle couche de neige :) Ça fait vraiment du bien de ressortir un peu son appareil du sac!

dimanche 3 mars 2013

La petite maison dans la neige



Ce week-end marquait le début des vacances d'hiver pour les Parisiens. Comme chaque année, la SNCF engageait donc des trains supplémentaires à destination des stations de ski alpines et notamment de Briançon. La ville, située au terminus d'une ligne non électrifiée à voie unique, était donc desservie par cinq "Intercités de nuit" au lieu d'un en temps normal.
J'étais déjà allé photographier certains de ces trains de pointe il y a deux ans et j'avais beaucoup aimé : il n'est pas courant de voir autant de circulations, qui plus est de longues rames de 14 voitures, dans ces belles montagnes enneigées!
Une fois les convois arrivés à bon port et immortalisés sur la carte mémoire, nous avons profité du temps magnifique de ce samedi pour jouer un peu les touristes entre Hautes-Alpes et Isère. Quel plaisir de revoir un peu le soleil, qui s'est fait si discret en Alsace ces dernières semaines! Comme nous allions plutôt à contre-courant des flux de vacanciers, il n'y avait pas trop de monde sur notre chemin et c'était donc plutôt agréable. 
J'ai pris la photo qui illustre cet article (en attendant les fameux trains!) au col du Lautaret, à plus de 2000m d'altitude. Il y avait beaucoup de neige, mais en réalité la route passe au pied de la petite maison, ce qui la rendait accessible. Ce n'est que vue sous cette angle qu'elle paraissait presque complètement ensevelie :)