jeudi 8 septembre 2016

Cévenol en couleurs


Alors que le gouvernement a scellé le sort de la quasi-totalité des Intercités de Nuit, leurs homologues de jour s'accrochent encore à leurs chemins de traverses. L'un des plus emblématiques, rare rescapé portant encore un nom en plus de son numéro, continue tant bien que mal à irriguer le Massif Central en assurant sa mission de service public. 
Vous l'aurez reconnu, il s'agit du Cévenol, reliant jadis Paris à Marseille, désormais cantonné entre Clermont-Ferrand et Nîmes. Grâce à l'indéfectible soutien des populations locales, aux associations œuvrant pour sa sauvegarde et à la volonté des élus locaux, il n'a pas (encore) cédé sa place aux sacro-saints autocars, nouvelle lubie des élites politiques parisiennes. 
En ce 17 août 2016, en raison d'une indisponibilité des antédiluviennes locomotives qui assument habituellement la traction d'une rame Corail de quatre voitures, l'Intercités n°15954 est assuré par un XGC auvergnat. Il est vu peu avant la gare de Chapeauroux, sur le viaduc du Nouveau Monde. 

jeudi 25 août 2016

Le Bossus de Saint-Martin


Je vous propose ce soir un cliché qui illustre selon moi l'un des aspects les plus chouettes de notre beau pays. Vous pouvez vous rendre à peu près partout et tomber sur des choses intéressantes, bien qu'elles ne soient très souvent mises en avant dans les guides touristiques.
Aux confins de l'Aisne et des Ardennes, à l'extrême ouest de ce dernier département, on trouve par exemple de belles églises fortifiées. À l'inverse de nombre de ses homologues axonaises, celle de Bossus Lès Rumigny, baptisée du nom de Saint Martin, est en pierre et non en briques. Bien mise en valeur au cœur de ce sympathique petit village, j'ai trouvé qu'elle méritait bien une petite photo nocturne...

vendredi 29 juillet 2016

Mille!


Ce soir, je vous propose une photo prise à proximité de la plage des Sables Rouges, sur l'Île de Groix. Elle n'a rien de particulier, si ce n'est que la lumière était sympathique et que le contraste entre ce petit bateau orange et le bleu de l'océan me plaisait vraiment beaucoup. Ah, si, c'est aussi le millième article d'Essai Pour Voir! Ça fait un peu bizarre d'imaginer qu'il y a autant de messages sur ce blog, qui comme son nom l'indique, n'était à la base qu'un test :)
Merci à tous ceux qui sont fidèles, malgré la baisse significative du nombre de posts ces derniers mois!