lundi 21 juillet 2014

Ois'eau


Histoire de poster un nouvel article par ici, voici une petite image un peu atypique au milieu de celles qui s'affichent d'habitude sur Essai Pour Voir. Il faut dire que la mer n'est pas forcément un environnement que j'ai souvent sous la main, et que je ne suis pas vraiment un adepte de la photo animalière. 
Reste que, perché sur les falaises du nord de Fécamp, il m'était difficile de prétendre que les mouettes et autres goélands ne constituaient pas des cibles de choix. Disons donc que je trouve cette photo sympa pour le contraste rigolo que je me plais à croire qu'elle souligne : un oiseau en l'air, mais dans l'eau :)

vendredi 4 juillet 2014

Bon vent, le Ventadour...


Il est des articles que l'on aimerait ne pas avoir à écrire. Il y en a quelques-uns sur ce blog. Aujourd'hui, un autre rejoint la liste.

C'est à 21.11 ce soir que doit s'immobiliser en gare de Bordeaux St Jean le tout dernier Intercités n°4590/4591 en provenance de Clermont-Ferrand. Le Ventadour, puisque c'est son nom, sera désormais limité au parcours Bordeaux - Ussel. Une sacrée déchéance pour l'un des derniers trains "à nom" de France. Pensez-donc, il fut un temps où il reliait Bordeaux et Lyon quotidiennement, en ayant même l'audace de s'offrir les Alpes avec Grenoble les vendredis.
En cause? Le très mauvais état de la voie entre Eygurande-Merlines et Laqueuille. Les travaux nécessaires au maintien des circulations n'ayant pas trouvé de financement, c'est l'ensemble du tronçon Ussel - Laqueuille qui ne verra plus passer de trains de voyageurs. Cette fermeture, qui n'est actuellement que "provisoire", entraînera également la fin des trains TER directs Clermont - Brive et Clermont - Limoges. Dès ce dimanche, les bus prendront la relève...
C'est ainsi que disparait une nouvelle ligne française et que, petit à petit, la carte du réseau du Massif Central s'étiole. Mais cette fois, c'est l'un des rares axes transversaux qui s'efface, et avec lui le dernier "Train d'Équilibre du Territoire" traversant la France d'est en ouest à ce niveau. En 2012, l'autre Lyon - Bordeaux (via l'itinéraire nord par Montluçon) se trouvait limité au parcours Bordeaux - Limoges. Et s'il existe aujourd'hui des TGV directs entre les capitales rhodanienne et girondine, leur homologue auvergnate ne peut pas se targuer d'afficher les trois lettres magiques sur son tableau des départs. Bientôt, la page "ligne Bordeaux - Lyon" du site Intercités de la SNCF n'affichera donc plus que des moignons de cette relation, sans tambours ni trompettes.
Bon vent, le Ventadour...

Pour mémoire, j'étais passé sur cet itinéraire en 2010, avec à la clé un petit reportage. L'image illustrant l'article a été prise en gare de Strasbourg, lorsque je cherchais une image pour le thème "Transports" du Projet52.

vendredi 27 juin 2014

Fleur & Nature


Ce soir, petite image d'une fleur pyrénéenne. Rien de bien extraordinaire, mais j'aime bien le foisonnement de nature un peu désordonnée que l'on devine en arrière plan :)