mercredi 30 juin 2010

Mind the gap!


Retour à Londres pour la suite de la visite entamée hier.


Vu qu'il y a des lampadaires de partout, tant qu'à faire les photographier avec le décor :) Le parlement britannique est vraiment un très beau bâtiment, j'aime bien le style même si ça fait un peu "chargé".


En fait, c'est assez curieux: il y a plein de fenêtres mais elles ne sont pas très grandes. Du coup ça me donnait un peu l'impression qu'il n'y en avait pas du tout. Enfin je sais pas trop comment dire ^^


Sous toutes les coutures, et avec un peu de verdure.


Celle-ci je l'ai faite parce que je trouvais ça rigolo que le drapeau passe pile dans le trou des feuillages, et puis aussi parce que ça fait une autre photo que peu de gens ont une chance d'avoir. J'aime bien faire l'original de service :p


Une petite vue pas vraiment géniale d'une roue devenue un classique londonien. J'ai trouvé que la Tamise passait vraiment très près des bords de ses berges, il ne faudrait pas qu'elle monte beaucoup pour inonder pas mal de bâtiments.


^^ J'ai trouvé ça rigolo aussi, sur l'un des portails il était écrit "In", sur l'autre "Out". C'est banal, mais ça change de la France :)


Juste histoire de dire que j'ai aussi vu la Tour de Londres, une autre photo pas géniale. C'est assez étonnant cette forteresse en plein milieu de la ville.


J'ai pris cette photo pour l'archer qu'on aperçoit en haut de la tour. De loin, ces sculptures faisaient assez réalistes.


Dans les douves se trouvait un trébuchet et deux gaillards en habit d'époque qui racontaient je ne sais pas trop quoi d'une voix tonitruante. Ce qui est sûr c'est que les personnes visibles ici sont en train de tirer sur la corde de l'appareil moyen-âgeux pour envoyer un ballon rempli d'eau le plus loin possible. Leur première tentative fut relativement ratée, le projectile n'étant pas retombé très loin d'elles ^^ C'était marrant à regarder en tous cas.


Non loin de là se trouve le célèbre Tower Bridge. Je le trouve vraiment très esthétique, il dégage une sorte de grande classe. Et ce même s'il est peint en bleu, d'abord! :p L'éclairage à ce moment là n'était pas génial, même si on a attendu une très brève éclaircie pour le photographier. On aurait peut-être dû le traverser pour avoir les cotés mieux exposés, mais on n'aurait pas eu de soleil, alors... En tous cas je suis bien content d'avoir vu ce pont en vrai :)


Alors ça c'est juste pour le nom du bateau ^^ Très optimiste, je trouve :p


Un parking londonien! Enfin plutôt St Katharine Docks, un port de plaisance en pleine ville. C'est assez surprenant aussi!


The Tube! Évidemment, nous avons utilisé le fameux métro de Londres, le plus vieux du monde. Voici donc la signalétique du nom des stations, avec sa cocarde très typique et devenue le symbole de "l'Underground".


Et bien entendu, la célèbre phrase rituelle du Tube, inlassablement répétée à longueur de journée dans les stations en courbe, où l'espace entre le quai et la rame de métro est important. On le devine d'ailleurs bien sur la photo, ce fameux "gap" :)


Et voilà le métro en lui-même :p J'aime bien ce flou, les couleurs sont plus vives que celles de la RATP.


Ensuite, petite (tentative de) visite au British Museum, que nous avons trouvé fermé car nous nous y sommes pris un peu tard. Qu'à cela ne tienne, on en a profité pour faire une pause cartes postales, et puis j'ai photographié l'immeuble d'en face que je trouvais sympathique. L'architecture me semble très différente de celle de Paris!


Un autre immeuble (un hôtel peut-être), photographié alors qu'on attendait au passage piéton.


Ce qui m'a marqué aussi, c'est qu'il y a des écriteaux ou pancartes un peu partout pour dire ce que l'on doit faire ou pas. Par exemple aux passages piétons, une indication donne la direction dans laquelle on doit regarder avant de traverser (pratique quand on n'a pas l'habitude que les voitures roulent à gauche ^^). Dans le métro il y en a un peu partout aussi, pour dire de tenir sa droite, signaler les choses qui nous semblent suspectes, de faire attention aux enfants sur les Escalators et tout un tas d'autres que j'ai oublié. Dans la rue, sur les grilles, il y a des petites notes qui disent qu'un vélo accroché là sera embarqué par les forces de l'ordre... Il n'y a pas cette profusion d'indications en France (peut-être parce que de toute façon, personne ne les respecterait ^^).


=D Est-il besoin d'ajouter un commentaire? Peut-être juste que c'est dans une station de métro dans laquelle on accède aux quais par de longs escaliers en colimaçon. Ça m'a un peu rappelé Abbesses. 



Deux petites photos pour vous montrer pourquoi on surnomme ce métro le Tube. C'est assez impressionnant comme l'espace entre le train et le tunnel est réduit, il n'y a vraiment pas beaucoup de marge. En plus, on ne se rend pas compte sur les images, mais le gabarit est vraiment réduit, je dois presque me baisser pour passer dans les portes de la rame et je rentre à peine debout à l'intérieur. L'impression que ça m'en a laissé était celle d'un train miniature. ^^ Et puis les quais sont très étroits, comme on le devine ici. Du coup j'ai trouvé que le métro londonien était plus "étouffant" que celui de Paris. Par contre, les couloirs sont très lumineux, tout est très propre, les rames sont très colorées à l'intérieur et les conducteurs font des annonces en plus de celles qui sont préenregistrées. Ça change de Paris où seules les stations sont annoncées, et encore pas sur toutes les lignes. Là, on a le droit à chaque arrêt à quelque-chose comme "This is King's Cross St Pancras. Change here for Circle, Hammersmith & City, Metropolitan, Northen and Victoria Lines. This is a Piccadilly Line service to Heathrow Terminals 1, 2 and 3" dans le train et aux "Mind the gap!" qui vont bien en station. Je trouve ça rigolo, et j'aime beaucoup le ton avec lequel sont faites les annonces, je sais pas trop pourquoi ^^ (vous pourrez en entendre par ici, sur YouTube, et par là pour le Mind the Gap. On se rend assez bien compte de la relative petitesse du gabarit et des stations sur cette vidéo) Le système de classement des lignes par noms (Northen, Piccadilly...) et non par numéro est assez surprenant au début, c'est moins "pratique" que la signalétique de Paris, qui est selon moi excellente. Mais on s'y retrouve finalement bien aussi dans le Tube, grâce aux couleurs :p D'ailleurs il y a aussi des lignes plus similaires au métro parisien, avec des quais plus larges et des métros plus grands. Je sais je sais, je parle trop de trucs sur rails ^^


Et voilà... La fin de la journée est déjà là, il me faut remonter dans mon Eurostar pour Paris. J'avoue que je serais bien resté d'avantage, j'avais l'impression d'être en vacances et j'aime beaucoup visiter de nouveaux endroits. C'était vraiment très chouette!


Une petite dernière photo avant de rejoindre l'embarquement à St Pancras (oui parce que l'Eurostar se prend pour un avion, avec ses portes d'embarquement, ses hôtesses... ^^). La marquise et la pendule de la gare sont vraiment très chouettes. 






Et puis, une fois n'est pas coutume, voici deux photos de votre reporter ^^ Il fallait absolument que je pose devant ce panneau, quand même! Merci beaucoup à la photographe :)

Ainsi se termine ce petit récit photo, j'espère que vous avez au moins un peu apprécié parcourir les quelques lieux de Londres que j'ai pu découvrir ce samedi. De mon coté j'ai vraiment apprécié ^^ Et n'oubliez pas, avant de quitter Essai Pour voir:

Mind the gap!

Londres, ici Londres!



Ce week-end n'était pas un week-end comme les autres. Pour la toute première fois, j'allais me rendre à la Gare du Nord pour prendre autre chose que le RER. J'allais tester l'Eurostar, excusez du peu! C'est donc de bon matin et pas très réveillé qu'après avoir passé les contrôles de billets et d'identité, je me retrouvais confortablement installé dans ma rame: direction Londres! Pour ma première excursion chez nos amis anglais, j'ai retrouvé une amie à la sortie de la gare: avec elle et au milieu des drapeaux anglais, j'allais passer une journée ma foi fort awesome!


Premier objectif: la voie 9 3/4. Raté, on n'a pas réussi à la trouver à King's Cross. Pourtant elle doit bien être quelque-part! Après que j'aie zieuté un peu les trains anglais, toujours très colorés, nous avons pris le métro pour le Natural History Museum, dont voici un bout.


Déjà, le bâtiment m'a beaucoup plu. Très propre, il est constitué de sortes de briques de deux couleurs différentes. Ça me donnait un peu l'impression d'être face à une construction en Lego ^^ Et puis l'entrée du musée est gratuite! Voilà de quoi apprécier pleinement les richesses naturelles présentées par nos voisins britanniques.


Les photos suivantes ne sont pas top, mais comme j'ai trouvé ça rigolo je les poste quand même (en plus je fais ce que je veux d'abord!). Nous voici donc dans l'aile réservée aux dinosaures, où se pressait une foule compacte. Ce spécimen là semblait avoir de sympathiques mimines. :p



La scénographie était plutôt bien faite et orientée vers les plus jeunes. Il y avait des explications sur un peu tout, de la couleur des écailles à leur façon de marcher, en passant par la végétation environnante et leur extinction.


Celui-ci était animé. Pas très commode à prendre en photo, du coup! D'ailleurs, à y regarder de plus près, je pense qu'il ne devait pas être commode tout court. :p


Il semblerait que nos amis les dinos avaient une dentition tout à fait digne d'intérêt, mais de loin si possible. :)


Une autre aile était consacré aux mammifères. Il y avait quelques animaux étranges empaillés, au milieu des grands classiques que sont les félins, par exemple. Il y avait même un panda, passablement défraîchi d'ailleurs: il était plutôt jaune et marron que blanc et noir. Bien sûr, les mammifères marins n'étaient pas oubliés, comme en témoigne ce modèle grandeur nature de "blue whale" ou "bidulus giganticus" (ou un truc du genre :p). Il y avait aussi son squelette, mais ça faisait du coup moins "glauque" que les souvenirs que j'ai de la galerie pleine de squelettes du muséum d'histoire naturelle de Paris. Par contre la grande galerie de l'évolution est plus classe que leurs animaux en vitrine.


Il y avait aussi une belle collection de coquillages de formes et de couleurs variés, du genre qu'on ne trouve jamais sur la plage. Certains coraux étaient vraiment très beaux, on aurait dit de la dentelle.


Ça c'était plutôt marrant. Dans le hall principal, sur les cotés, des squelettes de singes jouaient les acrobates dans des positions vraiment réalistes. (Il y a une photo avec plus de singes par ici)


Vu les mauvaises conditions d'éclairage et mes compétences, la photo ne rend pas bien, mais le hall est vraiment impressionnant et très esthétique. Le bâtiment du musée en lui même est vraiment chouette, comme je le disais au début. Derrière moi se trouvait une "tranche" de séquoia géant, d'un diamètre impressionnant et que je n'ai donc même pas tenté de photographier. Il avait commencé à pousser dans les année 500, et a été coupé lorsqu'il avait quelque-chose comme 1350 ans. Hallucinant!


La photo ne vaut pas grand-chose et fait un peu "fouillis", mais voilà les "briques" dont je parlais au début. Il suffirait d'en peindre une ou deux en rouge, bleu et vert, de rajouter des bonhommes à tête cylindrique jaune, et nous voilà au pays des Lego, non? Ok ok, j'ai peut-être un peu trop d'imagination parfois... ^^



Sous d'autres angles. Ah ah, faire du tourisme avec moi n'est pas de tout repos, je clique tout et n'importe quoi en m'arrêtant toutes les trois secondes ^^ Heureusement, j'ai des amies compréhensives. ^^ Je serais triste si je ne pouvais pas voir aussi les choses au travers mon objectif, j'aime vraiment beaucoup faire des photos, même si le résultat n'est pas souvent à la hauteur de mes espérances...


Après le musée, nous avons tourné un peu pour trouver un parc où manger un sandwich acheté chez "Prêt à manger" (oui oui, ça s'appelle comme ça, il faut croire que le français est à la mode là-bas!). Vu qu'on s'est un peu trompé, on est tombé sur des squares privés et sur des maisons qui ne devaient pas valoir 3 livres vu les voitures garées devant. Sinon, voici un petit échantillon d'un immeuble situé non loin de Kensington Station.



Évidemment, je voulais aussi voir Big Ben ^^ J'aime bien les pendules moi (mais en fait il paraît que c'est le nom de la cloche)! Malheureusement, le soleil était très mal orienté pour le prendre en photo avec le Palais de Westminster et la Tamise devant, j'ai donc abandonné l'idée d'en poster une photo ici malgré l'esthétisme du bâtiment. (Vous pourrez néanmoins en voir une qui rend plutôt bien finalement ici aussi ;)) Et puis comme il doit y avoir environ 67898676565 photos de la Tour de l'Horloge, j'ai cherché un truc un peu plus original. Voilà ce que ça donne, c'est pas transcendant, mais j'aime bien quand même, au moins il n'y en a peut-être que 6789867654 des comme ça ^^


Juste à coté se trouve l'abbaye de Westminster, qui de l'extérieur ne pas semblé aussi belle que certaines églises que j'ai vue ailleurs. Cependant, tout autour, il y a de vraiment chouettes bâtiments qu'on ne rencontre pas forcément ailleurs. On distingue l'un des clochers de l'abbaye en blanc.


Il y avait aussi de quoi faire des essais photographiques plus ou moins ratés :p 

Mhh, vu l'heure, je pense que je vais arrêter là pour ce soir! J'ai encore des tas de photos à poster, mais comme elles sont déjà prêtes, je pense pouvoir les mettre par ici demain. Ehhh non, vous n'avez pas encore fini de voir la capitale anglaise par ici ^^ J'ai passé une si bonne journée que j'ai traité les photos avant de finir le reportage sur le Blanc-Argent dis donc :p

dimanche 27 juin 2010

Time to sleep



Et oui, c'est l'heure d'aller dormir, (presque) annoncée par l'horloge la plus célèbre du monde. J'ai passé une si bonne journée hier que je ne résiste pas à vous poster juste une petite photo avant d'aller me coucher. Je vous proposerai la suite bientôt!
Merci à celle qui m'a accompagnée pendant cette fantastique parenthèse "so british" :)

vendredi 25 juin 2010

En vrac


Un petit article avec quelques photos sans rapport les unes avec les autres :)




Pas besoin de préciser le lieu, c'est marqué sur la photo :) Nous sommes ici à exactement 695 km de Paris Gare de Lyon. Plus précisément, à St Marcel d'Ardèche sur la ligne de la Rive Droite du Rhône. Lors de ma dernière séance photo, j'ai eu l'agréable surprise de constater que les PK (points kilométriques) avaient été repeints: un rapide coup d'œil à cet article vous permettra de constater la différence (et aussi celle qui existe en matière de qualité photo ^^). Ces PK sont bien plus sympathiques que les plaques modernes, je trouve, et je ne pensais pas que l'Infra (ou quelqu'un) les aurait repeints: c'est pour ça que les voir rutilants m'a fait plaisir!




Changement de région: nous sommes en gare de Pau. L'X2228 s'en revient d'Oloron Sainte Marie et va s'immobiliser sous la marquise de son terminus. Il assure la correspondance avec le TGV pour Paris Montparnasse et était donc bien rempli. D'ici quelques temps, il y aura des trains en provenance et à destination de Bedous, et j'espère jusqu'à Canfranc!




Toujours à Pau, le H du Vert Galant orne les jardins du château de sa ville natale.




Dans le parc Beaumont, situé lui aussi dans la capitale béarnaise.




Là encore, le lieu est marqué dessus :) Et ben oui, j'ai dû délaisser Pierrelatte puisque vendredi soir le dernier train s'y arrête à 21h et des brouettes depuis que mon cher Corail 4265 a été supprimé... De quoi faire quelques kilomètres en plus en voiture -_- Cela-dit, le BV (Bâtiment Voyageurs) de la gare de Montélimar de nuit est assez sympathique. 

Du nouveau sur les VFF!





Après un bon moment sans apparition sur le blog, j'ai enfin de quoi poster ici quelques nouvelles des VFF (Voies Ferrées de Fay, pour ceux qui seraient nouveaux ici). Les photos ne sont pas géniales car l'éclairage de ma chambre n'est vraiment pas top et que je ne peux pas cadrer ou faire la mise au point correctement sur le réseau, mais je me suis bien amusé à les faire :) Il y a certaines choses que je n'ai pas encore peintes, et certains panneaux que je dois retoucher, mais j'avais quand même envie de vous montrer de nouveau mon petit réseau, alors j'espère que vous pardonnerez ces défauts. Place aux infos des VFF!

*
Nouveaux équipements en gare

Les VFF sont heureuses de vous informer que l'allongement des quais tant attendu a enfin eu lieu en février dernier. De ce fait, les trains qui desservent Fay Aux Loges peuvent être plus longs: voilà de quoi vous apporter un meilleur confort de voyage!
En même temps que ces travaux d'infrastructure, un nouveau mobilier de quai, de nouveaux abris et une nouvelle signalisation ont fait leur apparition dans la gare principale de notre réseau. Ainsi, sur le quai 1, un panneau digital vous informe désormais des prochains trains et de la voie sur laquelle ils seront reçus. Parallèlement, les horaires papiers complets sont bien-sûr toujours disponibles sur les panneaux d'affichage du hall. Nous avons également ajoutés plusieurs panneaux d'informations sur les quais, et vous pourrez donc trouver deux nouveaux abris sur les quais 1 et 2. De nouvelles pendules ont également été placées le long des quais. En bref, trouver son train et se tenir informé n'a jamais été aussi facile!


Le plan du réseau régional est accessible depuis les quais. La signalétique a été mise à jour pour être plus en accord avec l'identité visuelle SNCF.


L'une des nouvelles pendules de Fay.


Les panneaux indiquant les numéros de quais sont visibles de loin et reprennent la mise en forme de ceux rencontrés dans la plupart des gares françaises.


De nombreux panneaux indiquant le nom de la gare ont été rajoutés le long des quais, afin de permettre aux passagers des trains d'être bien certains de la gare où ils se trouvent. 


Les travaux d'allongement des quais ont été accompagnés d'un remaniement du plan des voies principales, mais aussi de celles de débord. La capacité de stockage de ces dernières a été augmentée. Une voie a quai a également été ajoutée, ce qui permettra la création de trains terminus et origine Fay sans gêner la circulation d'éventuels trains sans arrêt.


La SS9 0045 assure ici l'un des premiers trains commercial à utiliser les nouveaux quais de Fay. Comme vous pouvez le constater, la rame entre parfaitement le long du quai 1. À terme, si les perspectives de trafic se confirment, un nouvel allongement sera réalisé et Fay Aux Loges pourra accueillir des trains plus longs encore.


Croisement de machines en gare! Notre SS8 (bleue) et notre DF4D (rouge) se reposent le long des quais.


Afin de tester la nouvelle voie, notre DF4B (verte), accompagnée de ses voitures type 22B, stationne le long du quai 2. Sur la voie 1, la SS9 s'apprête à décoller son train pour Orléans.

Du nouveau sur les rails!

Afin de satisfaire la demande, nous sommes heureux de vous informer qu'un nouvel autorail est arrivé sur notre réseau! L'X73530 a donc rejoint nos locomotives et voitures afin d'assurer les trains omnibus. Ce matériel moderne et confortable démontre la volonté des VFF d'améliorer sans cesse les conditions de voyage de nos passagers. Premier matériel français du réseau, il arbore les couleurs de la région Rhône-Alpes, apportant ainsi de nouvelles couleurs sur nos rails. Nous espérons que vous serez nombreux à voyager à son bord!


Notre nouvel autorail est vu ici avant sa livraison.


Capables de circuler seuls ou en étant couplés par deux ou trois, les X73500 offrent une grande souplesse pour l'exploitant et permettent de mieux suivre la demande.


Les X73500, encore appelés A TER, ont fait leurs preuves sur de nombreuses lignes du réseau français. De la Bretagne au Jura, en passant par l'Alsace ou l'Auvergne, ils ont commencé à sillonner la France en 1999. 


Détails de la décoration extérieure.


Certains autorails de la série sont autorisés à circuler en Suisse et sont chargés des relations internationales Besançon => Le Locle => La Chaux de Fonds. 


Comme d'autres séries modernes, les X73500 sont munis d'un attelage automatique Scharfenberg apparent, ce qui leur confère cet aspect particulier. 


La livrée Rhône-Alpes, très réussie, a été apposée sur de nombreux "collègues" du 73530, mais n'est visible que sur deux autres engins de séries différentes.

Afin de garantir sa compatibilité avec notre réseau, l'X73530 est entré dans une intensive campagne de tests. Pour permettre sa circulation en toute sécurité avec le reste de nos trains, un équipement particulier doit encore lui être ajouté.


Peu après sa livraison, notre A TER stationne le long du quai 2 à Fay. Comme vous pouvez le constater, l'ajout d'une signalisation moderne n'a pas entraîné la disparition des panneaux historiques, ce qui permet à notre gare de conserver tout son cachet.


Ambiance ferroviaire... Attention, cette photo a été réalisée sur un passage planchéié et en toute sécurité par des agents des VFF ayant connaissance des éventuelles circulations. Pour des raisons évidentes de sécurité, les passagers doivent emprunter la passerelle pour traverser les voies. 



L'X73530 se repose en gare après une campagne d'essais.


La gare de Fay Aux Loges, principal point d'arrêt de notre réseau. Si le bâtiment est ancien, les services offerts sont les mêmes que dans toutes les gares modernes!


Aperçu du logo rhône-alpin et d'un panneau informatif du quai 1.





Effets de vitesse autour du village.


L'autorail vient de fouler pour la première fois la nouvelle voie à quai et attend d'en repartir.


Vue générale de la gare, l'X73530 stationnant le long du quai 2.

Voilà, ainsi se terminent ces nouvelles infos en provenance du réseau des VFF. Nous espérons vous retrouver bientôt sur nos lignes. Bon rail!

*
^^ Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je suis vraiment content de mon acquisition. Acheter cet autorail plutôt qu'une locomotive présentait de nombreux avantages. C'est moins cher puisqu'il n'y a pas besoin d'acheter de voitures ou de wagons, je pouvais faire le chauvin en achetant la version pelliculée Rhône-Alpes (bien qu'en réalité, la livrée Languedoc-Roussillon soit vraiment du plus bel effet) et puis j'aime bien les A TER. Je l'avais réservé il y a pas mal de temps déjà, mais dû attendre longtemps avant qu'il ne soit enfin disponible, et encore un petit moment avant de pouvoir le récupérer à Grenoble et de le faire rouler sur mon réseau à St Marcel. Il va falloir que j'apprenne à dire "décodeur à mettre dans un modèle réduit" en chinois avant cet été pour pouvoir acheter la puce que je dois lui ajouter pour pouvoir le diriger comme je le fais avec mes quatre autres locomotives. ^^ Du coup, en attendant, je ne peux pas le laisser immobile avec les feux allumés. Je ne peux donc pas non plus vous montrer l'intérieur qui s'éclaire (On le devine sur les photos floues que j'ai fait à cet effet); le tout est pourtant vraiment bien rendu et on a vraiment l'impression d'avoir le modèle réel réduit 87 fois. 
Du coup les VFF deviennent encore plus improbables: voilà qu'au milieu de matériel chinois vient s'immiscer un train "Made In France" (le vrai, pas le modèle réduit, malheureusement), sans parler des nouveaux quais qui sont en fait allemands, ou des nouveaux panneaux TER Centre que j'ai rajouté dans une gare fermée depuis belle lurette en réalité. Mais je m'en fiche, je l'aime bien mon petit réseau et je crois que c'est l'essentiel :)

Par ailleurs, je profite de cet article pour rappeler à toutes fins utiles que traverser des voies de chemin de fer ailleurs que sur les passages prévus à cet effet (passages souterrains, passerelles, passages planchéiés avec annonces des trains dans les petites gares...) est complètement inconscient. Ça me désespère de voir tant de gens le faire ici à Cormeilles, alors que la fréquence des trains de banlieue est très importante. Pas moins de treize (!) jeunes l'ont payé de leur vie mercredi dernier en Espagne... Récemment, en France, un train de nuit a percuté une voiture "coincée" sur un passage à niveau. La conductrice avait semble-t-il un peu trop bu... Heureusement, elle et ses passagers ont pu sortir avant l'arrivée du train, mais un simple regard sur les photos de l'accident et sur l'état de la voiture devrait décourager n'importe qui de s'engager sur les voies ferrées! J'avoue que ça me dépasse qu'on puisse ne serait-ce que penser à le faire, et j'ai quand même une pensée pour le conducteur espagnol de l'Express qui a fauché les jeunes imprudents pressés... qui n'auront plus jamais l'occasion de l'être.