mardi 25 septembre 2012

Pétales



Voici une petite photo prise dans un très chouette parc de Hambourg. Si la ville en elle-même n'est pas forcément très palpitante (elle a été en grande partie détruite pendant la 2nde guerre mondiale), je dois dire que les espaces verts que l'on a vu étaient relativement sympathiques. Celui-ci était particulièrement fleuri et il y avait en plus des jeux "aquatiques" vraiment marrants que je n'avais encore jamais vu ailleurs. Avec un jet d'eau, il s'agissait de remettre une bouée dans un panier ou dans le but de l'adversaire. Il y avait aussi des jeux pour les enfants plutôt originaux, avec des pelleteuses factices ou des tyroliennes.
Et puis il y avait le Miniatur Wunderland, qui vaut le déplacement en Allemagne à lui tout seul. Mais ça, c'est pour plus tard ^^

dimanche 16 septembre 2012

Le train est mort...

Vive le bus!
...




Arrivé à son terminus en gare de Bessèges, l'X73803, habillé des jolies couleurs de Languedoc-Roussilon, va repartir vers Alès au train 878907. Un mois plus tard, Alès-Bessèges sombrait dans l'oubli...


En juin dernier, j'organisais en catastrophe un petit week-end en Ardèche et dans le Gard pour aller faire un tour sur la ligne Alès-Bessèges. J'avais appris que les circulations ferroviaires risquaient d'y être interrompues dès la semaine suivante.
Après une plongée dans les horaires, nous avons pu prendre place à bord d'un TER pour Bessèges, terminus de la dernière branche encore en service du réseau qui rayonnait autour d'Alès. C'est sous une grisaille de circonstance que notre petit autorail a effectué le parcours, à la vitesse record de 30 km/h. 
Antédiluvienne et terriblement fatiguée, l'infrastructure ne permettait pas de faire mieux qu'un temps de trajet de 1h03 pour environ... 31km. Autant vous dire que les bus filaient déjà bien plus vite que nos TER ferroviaires, avec des relations effectuées en 40 ou 45 minutes.
C'est finalement un mois plus tard, le 11 juillet à priori, qu'Alès - Bessèges a vu passer son dernier train de voyageurs régulier. Une fermeture qui serait "provisoire", en attendant des jours meilleurs au niveau des finances. Rappelons que sur Pau - Canfranc, les autocars qui relient Oloron (au départ, plus exactement Bedous) à l'Espagne sont un service "provisoire" depuis 1970...
Je n'y crois guère, mais j'espère que cette très belle petite ligne verra de nouveau passer des trains d'ici quelques années. Je sais bien qu'en ces temps de disette budgétaire, il faut bien faire des choix dans ce qu'on maintient de notre réseau ferré national. Mais il n'empêche, une ligne qui ferme, je trouverai toujours ça triste...

samedi 15 septembre 2012

Contrastes



Petite photo prise dans le centre-ville d'Odense, au Danemark. Rien d'extraordinaire, au contraire, c'est simplement que la trouvais adaptée à mon humeur du moment, en attendant de vous montrer des choses plus typiques de là-bas.
Plus je regarde mes images de ce voyage et plus je me dis que je suis passé à côté de pas mal de chose. Il me manque quelque-chose pour que mes clichés atteignent un niveau de qualité acceptable. Beaucoup sont ratées pour des petits trucs techniques auxquels j'aurais pu faire d'avantage attention, comme une mise au point plus soignée ou un cadrage un peu plus réfléchi. Et puis rien n'y fait, je n'arrive pas à me satisfaire de ce 15-85. J'aime beaucoup sa plage de focales qui permet de faire tout un tas de trucs sans avoir à changer d'objectif, ce qui est appréciable pendant ce genre de séjour, mais je ne me fais pas à son manque de piqué. Ça me chagrine. Même mon 17-85 s'en sortait mieux, sauf dans les coins. Et puis quand je fais des photos avec mon 55-250, pourtant "bas de gamme", j'ai l'impression de retrouver une qualité et des images vraiment beaucoup moins "molles" que celles du 15-85. Peut-être que je me fais des idées, mais bon... Ça me démoralise un peu, étant donné l'investissement qu'il a représenté et tous les déboires que j'ai eu avec ce changement de caillou.
J'imagine qu'il faudrait d'abord que je comble mes lacunes de pseudo-photographe avant de pouvoir exiger beaucoup de l'aspect technique des choses... Je m'éclate toujours autant à prendre des photos, mais il leur manque toujours ce petit truc qui les feraient changer de catégorie, de passable à "waouw".
Ça me turlupine.

jeudi 6 septembre 2012

Fin Début



Après quatre ans passé à Besançon, voilà que j'ai finalement dû quitter la capitale comtoise pour celle d'une autre région qui me branche beaucoup moins... Doux euphémisme! 
Heureusement, les trains, traverses et rails divers et variés ne seront toujours pas loin dans ma "nouvelle" vie :) C'est simplement que le soleil se couche sur mon existence franc-comtoise et que ça me rend quand même un peu triste... Mais au moins il s'en sera passé des choses, pendant ces quatre années! J'ai croisé des gens (amis et collègues) qui m'ont beaucoup appris et à qui je dois finalement beaucoup. Pensez-donc, je bosse dans ce que j'adore! Malgré le pincement au cœur qui accompagne le départ de Besançon, je ne devrais donc pas trop me plaindre. Mais il faut bien râler un peu ^^

La photo a été prise au Danemark, le long du fjord d'Odense. Un très chouette moment!