mercredi 30 septembre 2009

Bon anniversaire, la Chine?


Vous le savez peut-être, demain (ou plutôt dans trois heures à 北京 -Beijing, Pékin-) la Chine fêtera à l'occasion de sa fête nationale son soixantième anniversaire. Évidemment, la Chine existe depuis bien plus que 60 ans, j'aurais dû écrire "la République Populaire de Chine". Les journaux et la télévision en ont un peu parlé, soulignant bien entendu les mesures restrictives et de protection assez incroyables que le gouvernement a pris pour protéger cet événement. Suivant un peu l'actualité du pays, c'est vrai que le Parti Communiste a l'air de vraiment redouter quelque-chose pour son 60ième anniversaire, il est devenu encore plus paranoïaque que d'habitude. De très nombreux sites sont bloqués et il s'est passé de drôles de choses sur l'Internet chinois ces derniers temps. Évidemment, le régime chinois est loin d'être idéal et cet anniversaire ne sera sans doute pas une fête "populaire", au sens où on l'entend pour notre propre défilé de juillet, bien au contraire. Honnêtement je ne sais pas trop quoi penser. D'après ce que j'ai lu, le 1er octobre n'a jamais été une telle fête mais plutôt un grand défilé militaire à la manière de notre célèbre 14 juillet. D'autre part, quand on voit les mesures de sécurité absolument ahurissantes mises en place pour les rassemblements de ministres ou chef d'États, ou même de simples visites de notre cher président, j'ai tendance à me dire que la Chine n'est pas la seule à appliquer les restrictions qu'on ne manque pas de pointer du doigt. Et puis beaucoup de chinois sont très patriotes, et il semble que, loin des défilés officiels, certains fêtent la chose à leur façon. Que ça soit par des "Bon anniversaire" sur FaceBook, des coiffures exubérantes ou des drapeaux chinois un peu partout, il me semble qu'ils ont bien le droit d'aimer leur pays, aussi critiquable qu'il puisse parfois être.
Alors je ne sais pas trop quoi faire... Comme moi aussi, j'aime la Chine et ce que j'en ai découvert, mais que je ne suis pas complètement dupe, je pense que je me contenterai de souhaiter de bonnes vacances à tous les chinois qui profitent de leur fameuse "semaine d'or". Et puis, "Bon anniversaire", mais au pays et à ses meilleurs cotés!
Pour marquer l'occasion, deux petites photos sans intérêt, mais en rapport avec la Chine :)

Une petite fleur pour 60 ans, et plus d'un milliard de personnes... J'avais pris cette photo en 2006, en Chine, et j'espère pouvoir en refaire là-bas très bientôt.

Et puis quelque-chose que vous connaissez ^^ Ma petite DF4D, chinoise elle aussi. Ses grandes sœurs "réelles" vont être mises à rude épreuve pendant cette semaine de vacances où de très nombreux chinois pourront rentrer chez eux ou voyager... Trains supplémentaires et nouvelles lignes sont au programme cette année pour mieux absorber le flot de voyageurs, dont le nombre ferait frémir la SNCF :)
Ah, et je voulais aussi vous donner ce lien sur www.boston.com. Au delà de n'importe-quelle polémique, j'ai trouvé que plusieurs des photos des préparatifs étaient vraiment très belles (sur le plan photographique). J'aimerais bien pouvoir faire les mêmes! J'aime par exemple beaucoup la N°7, avec tous les foulards rouges. Et puis, curieusement, il y en a avec les militaires que je trouve belles aussi. Et puis la scène ô combien symbolique des mariés :) Oh et puis le petit bisou devant les projecteurs de la place Tiananmen... J'adore!
Voilà pour ce petit article sur cette fête nationale, un peu brouillon, pas très organisé et d'un avis pas très tranché. J'en suis conscient, mais il est tard et je ne sais pas trop quoi écrire de plus ce soir, finalement.

mardi 29 septembre 2009

Deluz, ici Deluz!



Retour aux articles plus conventionnels! Je sais que j'ai un stock de photos de Besançon et d'Arc Et Senans à vous montrer par ici, mais ce week-end j'ai fait une petite balade à vélo qui m'a vraiment plu aussi je vous en parle un peu avant d'en poster également quelques photos!
Ça fait quelques temps que retourner au bord des voies pour faire des photos de tchoutchous me démangeait, aussi vendredi soir j'ai entrepris de monter une petite expédition ferroviro-photographique autour de Besançon. Après avoir regardé un peu sur Google Earth ce qui semblait accessible et renseignements pris auprès d'un autre photographe ferroviaire, je décidais d'aller à Deluz, petit village de 660 habitants à une vingtaine de kilomètres de la capitale comtoise. Petit problème, le samedi matin, la petite gare du village (oui oui, y a une gare, c'est fou!) est très mal desservie et il m'aurait fallu faire un petit détour par les gares suivantes. Ça ne posait pas de problème en soi, mais bon. Sur les conseils de mon ami, j'ai finalement décidé d'y aller en vélo et de rentrer en train (histoire d'augmenter les statistiques de fréquentation des TER qui s'arrêtent encore partout ^^). C'était sans compter sur ma fatigue et ma flemmingite qui m'ont fait rester dans mon lit jusqu'à une heure avancée de la journée samedi matin... Qu'à cela ne tienne, tout était prêt, le Soleil me tendait les bras et aucun nuage ne faisait obstacle entre lui et mon objectif. Rapide vérification d'horaires, boum, c'est parti j'ai une heure pour aller à Deluz et pouvoir "tofer" le Corail Strasbourg-Lyon, l'un des dernières relations à voir circuler de "vrais" Corail -et ça va pas durer, Sieur TGV va passer par là bientôt- tout ça en étant aptes à 200km/h s'il vous plaît. Après un peu de pédalage dans Besançon, je rejoins la véloroute qui longe le Doubs et qui me mènera tout droit à Deluz (et même Budapest pour les motivés). Et ben ma foi, j'avais déjà bien aimé celle qui longe l'Isère entre Grenoble et Vinay mais là on entre dans une autre catégorie. C'est vraiment joli, surtout quand on commence à entrer dans les boucles du Doubs, que j'ai à peine découvertes. Je me suis arrêté peu avant Deluz près d'une petite écluse toute fleurie, à l'ombre de grands arbres et j'ai attendu mes trains entre ricochets, lecture et moments de rêverie profonde. Je suis assez déçu de mes photos ferroviaires du jour, EDF ayant eu la riche idée d'installer ses poteaux entre ceux de la caténaire, limitant fortement l'espace pour caser la locomotive, mais j'ai vraiment apprécié ma balade! Pendant les moments où aucune circulation n'était prévue (et il y en avait plein, à mon grand désarroi), je suis aussi allé voir un peu le village de Deluz. C'est vraiment étonnant, on se croirait un peu perdu en plein milieu de rien, dans une vallée relativement encaissée et verdoyante. Le village est tout petit, enserré dans cet écrin de verdure, dégageant une ambiance que je ne saurais décrire tout à fait. Une petite église et son clocher paré de tuiles vernissées rajoutait un petit quelque-chose à une commune finalement banale. Ah non, il y avait quand même le long du Doubs une grande papeterie abandonnée, avec une grande cheminée en briques rouges, le tout agrémenté d'un port fluvial tout neuf absolument charmant. Il me semble que des logements étaient en cours d'aménagement dans les vieux bâtiments industriel. Et puis, n'oublions pas la gare! Ou plutôt ce qu'il en restait, le bâtiment-voyageur ayant été détruit en juin 2008, je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a eu là une sorte de gâchis et que les quais de Deluz ont perdu une part de leur âme. Seule la traditionnelle pierre gravée de l'altitude, pieusement conservée, signalait qu'un jour, un Chef de Gare en uniforme donnait ici le départ des trains. Mais bon, le pire a été selon moi évité: alors que les gares encadrantes sont à peine à 3 ou 4 kilomètres, Deluz voit encore quelques trains s'arrêter. Et puis du mobilier neuf a été installé, avec une nouvelle pendule (!), un abri, des horaires et même des informations de circulation à jour. Même à moins de 1000 habitants, une halte ferroviaire a encore de l'intérêt, et la Franche-Comté l'a bien compris, à la différence de certains (suivez mon regard...).
C'est donc avec un joyeux pincement au cœur que j'ai vu mon petit TER de soirée s'approcher et se mettre à quai, avant de m'emporter de ma nouvelle découverte pour Besançon. Décidément, le Doubs, c'est vraiment classe...

Sur la photo, qui est moche mais qui est là pour vous monter pile poil où j'étais, vous pouvez voir le seul bateau que j'ai vu naviguer ce jour là, et que j'ai dépassé en vélo avant qu'il ne me rattrape puisque je m'étais arrêté. Je les ai même salué, c'était sympa ^^ J'ai passé le plus clair de mon après-midi à cet endroit, entre canal et voie-ferrée, la véloroute passant à droite de la photo. Comme vous le devinez, c'est tout vert par ici! C'était super agréable, vraiment.

lundi 21 septembre 2009

Jeu de miroir


Bon bon bon. Une fois n'est pas coutume j'ai décidé qu'on allait (beaucoup) me voir sur ce blog. Pourquoi donc? Vaste question. Pour plusieurs raisons: d'abord parce qu'on a pas tous accès à Laphotocabine.com et que moi, j'ai de vraies lunettes, ensuite parce que la photo de Sophie me donnait envie d'essayer de faire pareil et de trois parce que je me suis bien marré devant mon miroir et que ça fait vraiment, vraiment du bien en ce moment. Alors mesdemoiselles, mesdames et messieurs, ouvrez bien grand vos mirettes pour un article pas comme les autres, un article qui vous plongera dans ma salle de bain et dans mon délire photographique ^^

Bienvenue à ma séance photo improvisée :) Non non, ce n'est pas une pub pour Canon, mais tout en faisant n'importe quoi j'ai essayé de faire des photos pas trop moches au niveau technique et d'intégrer correctement l'appareil dans l'ensemble. Dur dur sachant que j'ai la tremblotte, qu'il faisait sombre et que je voyais pas ce que je visais ^^ Vous excuserez donc tous ces détails pour vous concentrez sur l'essentiel, à savoir rien du tout en fait :p

L'œil du photographe (ou plutôt du mauvais photographe ici ^^).

Ah ah, je vous vois!

Bon, celle avec le flash c'est pour Sophie ^^ J'ai pas réussi à faire la même chose qu'elle alors j'ai fait ça.

Fou furieux en approche, attention!

Un petit sourire? :) Je dois avouer que j'aime assez cette photo. En fait curieusement j'aime assez presque toutes les photos de cette série parce que je me suis vraiment amusé à les faire!

Bon, celle-ci est floue. Mais on s'en fiche, on peut quand même lire "Canon" :D

Ah ah, nous y voilà! De vraies lunettes, vous dis-je!

Lol. Alors celle là, on dirait que je me prends pour un roi à la classe internationale ^^

Un petit sourire débile pour la sous-série "lunettes"? :D

Ou une tête de sortie de partiel, peut-être.

Ou encore une tête euh... bizarre ^^

Qui veut mes lunettes?

Oh non, finalement je préfère les garder, parce que le monde en version "brouillage" c'est quand même relativement moyen.

N'empêche qu'elles ont la classe, mes lunettes, nan? xD J'ai vraiment fait n'importe quoi!

Sans lunettes, je n'y vois plus rien, ou presque.

Une paire de lunette vue à travers la même paire, ça donne ça. Vision, visions...

Vous remarquerez que je suis toujours aussi bien coiffé, quoique je fasse des efforts ces derniers temps. Si vous n'avez pas encore fait de syncope du fait des photos précédentes, je pense que vous vous y habituerez ^^

Mouais, mouais, mouais...

Tout ça m'a l'air vraiment passionnant.

Mhhh... Je pense qu'on va arrêter là!

Oui, on va vraiment arrêter là :) Vous me pardonnerez je l'espère l'extravagance de cet article, qui à défaut d'avoir une quelconque utilité vous aura peut-être arraché un sourire interrogateur.

PS et note à qui la comprendra: bouh Laphotocabine.com et le complot anti-Mac!

samedi 19 septembre 2009

Retour à Besançon

Bientôt, de nouvelles photos...

Du temps de l'autocar...


Après le petit article "nostalgie" sur les trains d'autrefois en Ardèche, je me suis finalement décidé à vous montrer ce qui les a remplacé. Voici donc les seuls TER réguliers qui circulent dans le seul département à ne posséder aucun TER ferroviaire...
Cet autocar flambant neuf de la marque Irisbus, en plus de se payer le luxe d'être immatriculé dans le 07, y a même été fabriqué. Il assure l'un des 4 allers-retours estivaux entre Vallon-Pont-d'Arc et Valence TGV. Le reste de l'année, la desserte est réduite à un seul aller-retour quotidien... Pas vraiment de quoi encourager à prendre les transports en commun! Quant aux transports du Conseil Général, ils sont si mal documentés, si mal mis en valeur, que même moi je m'y perds. C'est vraiment dommage... Avec un peu de bonne volonté je suis sûr que ça peut fonctionner correctement, comme en témoigne le réseau de bus de Mende, qui ne compte pourtant que 11 000 habitants!
Notez que la région Rhône-Alpes aurait envie de rouvrir les lignes ferroviaires ardéchoises à l'horizon 2030. Pour ce qui est de la Rive Droite, il semble qu'elle pousse toujours pour que ça se fasse, même si la SNCF et RFF ne semblent vraiment pas d'humeur à ce que ça se concrétise vraiment. Je n'ai pas vu beaucoup d'informations à ce sujet ces derniers temps et j'avoue que je ne sais pas trop à quel niveau du projet on est. Je vous tiendrai au courant si jamais j'en apprenais plus!

vendredi 11 septembre 2009

Du temps du train...



Un petit article pour vous signaler que l'excellente revue Objectif Rail a consacré une partie de son numéro de septembre/octobre à l'Ardèche, au point d'en faire sa couverture. Drôle d'idée, me direz vous, puisque coté ferroviaire nous sommes assez mal lotti... Mais c'est sans compter sur l'association Viaduc 07 qui fait circuler ses trains touristiques sur 14 kilomètres entre Vogüé et Saint Jean Le Centenier! Ainsi l'article présente de nombreuses photos du parcours et permet de faire connaître un peu plus les personnes qui ont œuvré à la préservation du patrimoine ferroviaire de l'Ardèche Méridionale.
D'autre part, et j'avoue que ça m'a encore plus intéressé, il y a quelques pages sur les lignes de l'étoile de Vogüé avant l'extinction de tout son trafic ferroviaire, en ce fatidique 1er Avril 1988 (le dernier train de voyageur avait circulé en 1969...). Ça m'a fait assez bizarre de voir des photos de "vrais" trains sur des viaducs que j'ai toujours connu désespérément abandonnés. Je n'avais jamais vu de photos de ces lignes là, pour moi c'était un peu une sorte de "mythe" les trains de voyageur en Ardèche. Et pourtant, voir les petits autorails rouges sur des rails aujourd'hui disparus m'a fait un sacré pincement au cœur. Il fut un temps où prendre le train en Ardèche était chose possible. C'est pour ça que j'ai décidé de vous en parler ici...
Concernant la photo, c'est une réplique plutôt sommaire et abîmée d'une BB67000, série aujourd'hui "disparue" car elles ont été radiées ou transformées en BB67200 ou 67300. Ces dernières sont très présentes à Grenoble sur les trains pour Chambéry ou Valence, malgré leur âge avancé. Yilun l'avait trouvée il y a quelques temps déjà dans une brocante à Bordeaux et elle est désormais affectée à son nouveau dépôt: mon bureau à Besançon. Elle m'a semblé appropriée pour illustrer l'article et puis il fallait bien qu'elle sorte de l'ombre un jour ou l'autre!

Pour en savoir plus:
- Association Viaduc 07
- Objectif Rail

samedi 5 septembre 2009

Pomme de rainette et pomme d'api


Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer mes deux dernières acquisitions frappées de ma pomme bien aimée ^^ Bon j'avais la flemme de faire une photo sympa et tout le tralala alors j'ai juste utilisé l'appareil photo de l'iPhone et uploadé le tout sur Blogger, d'où la médiocre qualité. Donc oui, j'ai fait une folie, j'ai acheté un iPhone! Vous savez quoi? Je l'aime déjà :p J'ai installé tout un tas de trucs sympa dessus, mais la meilleure application que j'aie pour le moment, c'est "Mobile CFF". Il s'agit d'un logiciel publié par les Chemins de Fer Fédéraux suisses qui est tout bonnement géniale. On peut trouver presque tous les horaires qu'on veut en France (à l'inverse du site de la SNCF, c'est dingue!) et suivre les trains sur leur parcours, avec les gares d'arrêt, le tout servi par une ergonomie et une rapidité sans faille... Ah, si la SNCF pouvait faire un truc aussi bien sur voyages-sncf.com, ça serait presque une révolution. D'ailleurs la rumeur dit qu'ils vont bientôt sortir une application sur l'iPhone, j'ai un peu peur du résultat, même si leur site mobile est plutôt pas mal :s Sinon j'ai aussi quelques jeux, un truc qui fait le bruit d'un sabre-laser (complètement inutile donc indispensable pour tout fan de Star Wars qui se respecte ^^), l'application du Monde qui est pas mal avec les dernières actualités, Facebook, MSN, QQ (le MSN chinois), eBay, France Info... Bref, je fais mumuse et je suis encore tout ému quand je dois écrire un SMS, c'est vraiment sympa le tout tactile made in Apple! J'essayerai de vous faire quelques captures d'écran pour que vous voyez un peu tout ça. Je sais que certains ici vont me maudire jusqu'à la fin des temps d'avoir choisi ce téléphone, mais tant pis :p
Quant au félin, il s'agit de la version 10.6 de Mac OS X, sortie le 28 août. C'est surtout une évolution en profondeur de Leopard, avec peu de changement visibles pour l'utilisateur. En fait tout a été réécrit pour une meilleure réactivité, et des processus ont été implantés pour permettre une meilleure utilisation des capacités matérielles de certains Mac. Sur mon 'tit MacBook qui est déjà vieux pour un ordi, le changement n'est pas flagrant mais j'apprécie quelques petites nouveautés bien pratiques, notamment du coté de l'international. Taper en chinois est bien plus pratique qu'avant, le clavier ne passant plus en QWERTY comme c'est la règle là-bas (c'était pas génial quand on a un AZERTY comme nous ^^). Il y a aussi le gain de place non-négligeable qui s'opère à l'installation et le nouveau QuickTime. Bref, je suis assez content de mon achat, d'autant qu'un système d'exploitation pour 29€ c'est vraiment pas cher. M'est d'avis que les nombreuses versions de Windows 7 qui s'annoncent seront nettement plus chères. M'enfin, je dis ça, je dis rien :p (là ça y est, je me suis fait lyncher à mort par certain(e)s ^^)
Voili voilou, c'était juste pour renouer un peu avec les premiers articles d'Essai Pour Voir où je vous parlais de la version 10.4 de Mac OS X, alias Tiger... Pfiou, ça passe vite!

En savoir plus sur Snow Leopard et l'iPhone: ici pour le félin, pour le téléphone.

jeudi 3 septembre 2009

Vous êtes bien arrivés à Nîmes, Tome II


Suite de l'article d'hier avec d'autres photos prises à Nîmes! Il y a donc d'autres photos des Jardins de la Fontaine, n'est-ce-pas Mlle Iki!

On continue avec le bassin. Les formes arrondies étaient vraiment très chouettes.

De l'eau arrive en permanence depuis une cavité située sous le bassin. Elle donne sur un réseau de grottes relativement étendu ce qui explique cette alimentation continue.

Je me suis un peu amusé avec les marches qui descendaient dans l'eau. Avec les algues, ça faisait des reflets dorés très prononcés: on aurait presque dit qu'elles étaient en or!

Voici le Temple de Diane, ou plutôt ce qu'il en reste. En fait, si j'ia bien compris, ce bâtiment n'a jamais été dédié à Diane et on ne sait pas trop d'où il tire son nom.

De l'autre coté du Temple se trouvaient ces jolies racines. Ça fait toujours de drôles de formes, les racines...

Une des nombreuses statue des Jardins.

Sous un autre angle...

Un pot! :D

Les nîmois aiment bien les colonnes ^^ Ils en mettent vraiment partout :p

Qui a envie d'aller se baigner? Je vous laisse cette magnifique eau verdâtre pour vous tout seul!

Une autre statue.

Il y avait même des oiseaux... Celui-ci pensait peut-être se trouver à l'abri, mais c'était sans compter sur mes talents de paparazzi. ^^

À la sortie des Jardins se trouve une très jolie fontaine, au milieu d'un petit canal.

J'ai fait plein de photos de cette fontaine mais très peu sont "montrables". En plus elle était dans l'ombre...

Revoici la Maison Carrée. Qui n'a rien de carré du tout au sens moderne du terme! Vivement qu'ils enlèvent les échafaudages, en plus elle aura retrouvé un bel éclat blanc partout après.

Nous sommes ensuite retournés aux Arènes pour les visiter.

Pour le moment, petit tour du propriétaire...

Avec des arbres...

Et un terrain somme toute assez vaste ^^

L'intérieur est nettement moins sympa que l'extérieur... En été la piste est goudronnée et une scène accompagnée d'horribles gradins en bois viennent gâcher l'aspect original du monument. C'est bien dommage.

Seul le haut des gradins est encore vraiment chouette...

Personnellement je trouve ça carrément plus classe que les gradins en bois qu'ils ont rajouté par dessus!

Tiens, encore des toits! Au fond, on aperçoit la Tour Magne.

Les gradins avec deux clochers derrière.

Et puis le bâtiment inconnu de l'article ci-dessous vu au travers d'une espèce de meurtrière des Arènes.

Voilà, j'ai posté toutes les photos de Nîmes que j'ai jugé dignes de vous faire partager. J'espère que cela vous aura plu...