vendredi 28 mars 2008

Un petit Arc en Ciel!


Lors de notre retour à Pierrelatte ce week-end, Yilun et moi avons eu la chance de suivre un superbe Arc en Ciel entre Livron et Montélimar! Par endroit, on le voyait presque en entier, et on apercevait le second arc, plus grand mais moins lumineux. J'ai essayé de le photographier, mais à travers une vitre de voiture Corail et à 160km/h, c'est pas terrible! Désolé...


Vallon Pont d'Arc


Sous ce nom se cache une petite bourgade Ardéchoise bien sympathique. Vide en hiver, le village se remplit dès lors que le thermomètre commence à grimper et attire les touristes venus faire la fameuse descente des Gorges de l'Ardèche. Ce week-end s'y tenait le 10ème Raid Nature du Pont d'Arc, course mêlant canoë, VTT et "randonnée" sur environ 40 ou 60 km selon les parcours. L'an dernier, j'avais "aidé" à l'organisation en mettant de la rue-balise (je ne sais pas comment on écrit ce mot, ni même s'il existe vraiment, m'enfin...) pour marquer le parcours autour de l'arrivée et en faisant la circulation au croisement de la route par les VTT. Ca n'était pas prévu et j'avais beaucoup aimé. Aussi, cette année, j'avais dit que je viendrai pour aider de façon "officielle". J'étais donc posté en compagnie quelques mètres après l'arrivée, ou je récupérais les puces enregistrant les temps des concurrents. Malgré le vent glacial qui soufflait, c'était plutôt sympathique cette année encore et je compte bien retourner aider l'année prochaine. En tous cas, les concurrents sont très courageux et c'est toujours impressionnant de voir arriver les premiers avec 13 minutes d'avance sur les seconds et plus de 2h sur les derniers! Je ne pense pas que j'aurai pu me tremper dans l'Ardèche par un froid pareil! :) Bravo à eux! ;)
Etant occupé du matin jusqu'au soir, je n'ai malheureusement pas de photos du raid à vous proposer... Aussi je poste ici 3 photos du village!



Le voici, émergeant d'une légère brume, vu depuis le "Grand Virage" sur la Route du Razal (D4). Au premier plan, la rivière Ibie, qui ressemble plus à un chemin de cailloux depuis quelques temps...

En zoomant un peu, on aperçoit le cœur du village sur la gauche et de nouveaux lotissement au centre. Au fond, le sommet qui domine est le "Rocher de Sampzon". 

Et puis, tant qu'on y est, voici l'Office de Tourisme des Gorges de l'Ardèche. Vous vous doutez bien que je ne poste pas ce bâtiment par hasard! Il s'agit en effet de l'ancienne gare de Vallon Pont d'Arc, comme en témoigne le nom de la place que vous pouvez lire sur le panneau à gauche. Il n'y a bien entendu plus aucun train par ici, et il ne reste même quasiment aucune trace de la ligne reliant Vallon à Ruoms, qui n'a fonctionné que de fin 1911 à début 1914. En réalité, ce bâtiment était le dépôt, on aperçoit la partie d'origine en rose sur la gauche. Quant au nouveau logo SNCF, il n'est là que pour indiquer la présence d'un guichet SNCF, un bus par jour assurant la liaison avec le reste du monde...

Le Blason Inconnu


Je vous en avais déjà parlé, de nombreuses grandes gares possèdent les blasons des villes vers lesquelles elles permettent de partir. La gare de Toulouse Matabiau est particulièrement fournie et possède au moins 26 blasons. Lors de mon dernier passage, j'avais remarqué le blason rouge que vous pouvez voir ci-dessus et je n'ai pas réussi à trouver à quelle ville il appartient. Il n'est pas référencé sur cette page. J'avais recherché les blasons de toutes les "grandes" villes situées sur les lignes en partance de Toulouse et je n'ai rien trouvé. Aussi, quand je suis repassé dans la gare pendant les dernières vacances, j'ai pris une "meilleure" photo de ce blason. Si quelqu'un sait à quelle ville (ou autre) il appartient, merci de me le faire savoir! ;)

Photos de fleurs!


Un bouton d'or fait bronzette sous le Soleil palois...

Ça y est, j'ai mis en ligne pas mal de photos de fleurs que j'ai fait récemment. Elles se trouvent ici. Je n'ai pas mis de titre "correct" et de descriptions pour le moment. J'ajouterai sans doute les titres d'ici peu, quant aux descriptions, ben je ne sais pas trop quoi mettre :p Mes notions de botanique ont un peu trop tendance à tendre vers zéro! Enfin, j'espère que ça ne vous empêchera pas d'apprécier ces quelques clichés! :)

mercredi 26 mars 2008

Pau-Urdos, les photos!!!!


Je ne sais pas si ça va intéresser beaucoup de monde, mais comme je vous l'avais promis, j'ai mis en ligne mes photos de l'ancienne ligne Pau-Canfranc! Concentrées sur la partie Oloron-Urdos, celles-ci vous permettront de rentrer dans le monde d'une ligne ferroviaire fermée depuis 40 ans.
Pour des raisons de commodité d'envoi et de consultation, j'ai décidé d'expérimenter un nouveau mode de stockage de mes photos. Envoyer un grand nombre de photos sur Blogger prend en effet des lustres et ajouter une explication est extrêmement peu pratique. J'ai donc mis en place (non sans peine) une galerie sur mon espace de stockage chez Free! Celle-ci est accessible par ici!
Quelques explications:
- J'ai réalisé cette galerie à l'aide d'un merveilleux programme gratuit que vous trouverez ici: http://gallery.menalto.com/ Je n'ai donc aucun mérite quand à la création de l'interface et du code en lui même! :) Le thème que j'ai installé ressemble beaucoup à ce qu'on obtient en payant 99€ par moi chez Apple, vous le trouverez ici.
- Les serveurs de Free sont un peu lents, je m'en excuse, mais je n'ai pas les moyens de payer un serveur personnel ^^
- Vous pourrez laisser un commentaire propre à chaque photo, ainsi qu'une note sous la forme d'étoiles. J'espère que vous utiliserez ces fonctions pour me faire parvenir vos impressions!
- Voici la marche à suivre pour profiter pleinement de cette galerie:

1)En vous rendant sur le lien donné plus haut, vous arriverez sur cette page:

Elle regroupe les Albums et les photos que j'ai installé sur le serveur. Pour le moment il n'y a donc qu'un album, matérialisé par le petit livre devant "Balade entre Oloron et Urdos". Si vous promenez votre souris de gauche à droite sur l'image, vous devriez avoir un aperçu des photos de l'album.

2)Ensuite, en cliquant sur l'image, vous arriverez ici:
De là vous pouvez voir les photos présentes dans l'album, classées de la plus ancienne à la plus récente. Vous pouvez changer la taille de l'aperçu en utilisant la fonction Zoom en bas à droite. Si le noir ne vous plaît pas, vous pouvez changer le ton du fond en utilisant les petits curseurs "color" en bas à droite. Pour simplement voir une image, cliquez sur celle-ci, une fenêtre de ce type apparaît alors:
Passez votre souris dans sa moitié droite pour voir le bouton "Suivant" ("Next") apparaître, dans sa moitié gauche pour le bouton "Précédent". Vous naviguerez ainsi dans tout l'album!

3) Si vous souhaitez voir les photos en pus grand, et surtout avec leurs descriptions (ben quoi, faudrait pas que je les ai rédigées pour rien quand même!), utilisez le bouton "Mosaïque" en bas à gauche.
Utilisez la fonction Zoom en bas à droite pour organiser à votre guise les aperçus situés à droite. Si une petite flèche est présente en bas à droite de ceux-ci, n'oubliez pas de cliquer dessus, il y a une seconde page! Pour voir la photo en grand, cliquez dessus ou sur le bouton situé en haut à gauche. Un autre bouton permet de lancer un diaporama, à la manière de l'illustration précédente. En bas à gauche, vous trouverez la fonction "ajouter un commentaire" et de notation. Choisissez le nombre d'étoiles que vous voulez attribuer à la photo et c'est noté!

Voilà pour la navigation dans cette galerie! Si vous souhaitez que je vous crée un compte dessus, afin de pouvoir poster vos commentaires avec autre chose que "78.898.34.20.34" comme nom, envoyez moi un mail ou faites le moi savoir par tout autre moyen... Voilà, bonne visite de l'ancienne ligne Pau-Canfranc!

J'ai également ajouté un lien direct menant vers la Galerie dans la section lien, à droite. ;)

mardi 4 mars 2008

Une petite évolution...


Avant de vous proposer les photos que je vous ai promis, je me permet de faire un petit article sur l'évolution du réseau ferroviaire français. Oh, rien de bien original, vous commencez à me connaître, mais la fermeture d'un nouveau tronçon du Massif Central m'a profondément énervé. Et oui! Personne ne le sait, personne n'en parle à la télé nationale. Et pourtant, c'est bien arrivé: le tronçon de ligne reliant Montluçon à Eygurande-Merlines (respectivement en Allier et Corrèze) a été fermée à tout trafic le 29 février dernier. La raison? Vous la connaissez: l'état de la voie, la même invoquée contre le Viaduc des Fades. La sécurité n'était évidemment plus assurée sur une voie antédiluvienne, non entretenue. Pour vous donner une idée, la majorité des tire-fonds (vis fixant les rails aux traverses) dataient des années 60 et certains croupissaient tranquilles depuis 1945! Alors évidemment, pendant que le TGV bat ses records de vitesse, celle de la ligne a été abaissée à ... 40km/h! Et puis tant qu'on y est, on avait réduit le trafic à un seul aller-retour quotidien. Bon, ça passerait encore si c'était le matin et le soir. Mais non, les horaires étaient calculés au mieux pour décourager les clients: entre midi et deux!!!!!! C'est la tactique bien connue de la SNCF et maintenant de RFF pour fermer les lignes: on la laisse pourrir, on abaisse la vitesse de façon à être aussi compétitif qu'une tortue éclopée, et pour achever le tout, on fait partir les quelques trains restants à des horaires inappropriés. Et vous savez quoi? Ca marche à tous les coups! Par exemple, à l'époque de la fermeture de la gare de Bort Les Orgues, le train partait à 4h50... Enfin, le meilleur de l'histoire selon moi, cet unique train n'était pas vide. Et bien oui! Malgré tous les efforts de nos entreprises ferroviaires nationales, il restait encore des "fous" pour emprunter ce train. Plus curieux encore, la fréquentation était plutôt en hausse. Normal, à l'heure où le baril de pétrole se targue d'afficher 100$, les gens commencent à se rendre compte qu'avoir une gare pas loin de chez soi, c'est pas si mal. C'est même plutôt pratique. Dommage... il fallait se réveiller un peu plus tôt. Au début du siècle dernier, pour être précis...
A cette époque, la France possédait un réseau extrêmement dense, et vous allez voir qu'on en est bien loin aujourd'hui. Petite leçon de géographie ferroviaire!


Cartes issues de Wikisara. (Site des Amoureux de la Route et du Transoprt, très peu axé ferroviaire en fait)

Voici deux cartes. C'est bien rempli, n'est-il pas? Et bien il ne s'agit pas des routes, contrairement à ce qu'on pourrait croire à l'heure actuelle! Ici ne sont représentés que les lignes ferroviaires! Le maillage est des plus serrés, mis à part dans les Alpes à l'extrème Sud-Est, il est difficile de trouver un endroit "isolé". Même la Corse possède plus de lignes qu'aujourd'hui! Remarquez aussi le Massif Central: le réseau y est étonnament dense. Et dire qu'aujourd'hui on se sert du caractère "montagneux" de certaines lignes pour les fermer! Ca n'arrétait pas les antiques locomotives de 1930. Bref, avançons un peu dans le temps.

Nous sommes dans les années 60. J'ai scanné cette carte dans "L'Atlas de France" du Reader's Diggest datant de cette période, un livre extrêmement intéressant, rempli d'informations. On voit tout de suite que le réseau a sacrément diminué. Surtout si l'on note que les voies roses ne sont utilisées que pour le fret. Certes, le réseau de 1930 n'était sûrement pas des plus adapté et fourmillait de chemins de fer départementaux, circulant sur voie étroite, souvent lents et peu pratiques. Mais la suppression est très loin de n'avoir touché que ces lignes. De plus, certaines lignes à voie métrique étaient très adaptées: il en reste encore quelques-unes en France: le Blanc-Argent (qui ne va d'ailleurs plus du tout du Blanc à Argent, mais seulement de Salbris à Luçay Le Mâle) voit toujours des TER passer et est en cours de modernisation (! si si c'est possible); les CFC (Chemins de Fer Corses), eux aussi en cours d'intense modernisation, et les CP (Chemins de Fer de Provence) qui relient Nice à Digne. Sur cette carte, les voies métriques ont déjà pratiquement disparu, il ne reste que celles que je viens de citer et du marchandise en Bretagne. Le réseau est-il resté le même pour autant?

Nous voici en 2007. La carte est plus jolie, il y a plein de belles couleurs. Mais il ne reste plus grand chose du réseau des années 30, ou même 60. Les quatre beaux traits roses que vous voyez, ce sont les LGV. Ce sont les seuls ajouts. Un très bel ajout, dont je suis l'un des plus fier. Mais ailleurs? De plus, cette carte est honteusement faussée par RFF. Les lignes vertes, mentionnées comme "Fret", sont souvent inutilisées complêtement ou exploitées simplement sur leurs premiers mètres (par exemple Mont de Marsan - Tarbes, ou même un bout de voie en Ardèche!!!!!!!!!!!!!!!!). Et il faudrait que RFF mette à jour sa carte:
Les 2 tronçons que j'ai entourés ici, Montluçon- Eygurande-Merlines et Montluçon - Clermont via Volvic (Viaduc des Fades), sont désormais fermées. Définitivement sans doute. Et comme vous le voyez, il ne s'agit pas d'un retrait "négligeable" en termes de kilomètres! 

Aujourd'hui, malgré le Grenelle de l'environnement et la prise de conscience collective, le train classique n'a pas la côte. On fait de beaux discours, mais on le relègue systématiquement au second plan. On construit de nouvelles autoroutes, quitte à faire d'immenses viaducs. Mais on ne trouve pas l'argent pour, simplement, faire l'entretien du réseau ferrovaire. On ne prend même pas la peine de maintenir en état ce que l'on a mis des années à construire. Et les ralentissements drastiques pleuvent, il faut attendre l'accident pour qu'on change 30m de rails hors d'âge. On optimise pas les horaires; la SNCF elle-même donne des trajets privilégiant Téoz et TGV. RFF, embourbé sous une dette collossale, peut tout juste se permettre de changer les grillages de la gare d'Oloron. Oui, nous ne sommes qu'une poignée à réagir sur Internet à ces fermetures. Oui, la SNCF n'en a rien à faire des petites lignes. Oui, la route règne en maître. Oui le réseau est en mauvais état. Oui les politiques s'en fichent.
Alors oui, je trouve ça triste...


J'aimerai dédier cet article aux artisans de la construction du Réseau Ferré français. Des ouvriers aux ingénieurs en passant par les Chefs de Gare de 3ème Classe des CFD Ardèchois, chacun a sa part de mérite dans cet extraordinaire moyen de transport, qui, ne l'oublions pas, a changé le Monde...