jeudi 4 novembre 2010

Sur les rails toute la sainte journée...


Comme une nouvelle version d'Inkscape est sortie et qu'il y a eu quelques nouveautés sur ma carte du réseau ferré français parcouru, il était temps de la mettre à jour. 


Voyons un peu le détail de ces quelques traits supplémentaires... Comme d'habitude, vous trouverez une version PDF plus lisible par ici.

1) Mâcon - Bourg en Bresse

J'ai fait ce trajet pas plus tard que dimanche dernier, de nuit malheureusement (d'où les pointillés sur la carte). Je vous avoue que je me demandais comment j'allais bidouiller un truc pour passer un jour sur cette voie, qui ne correspondait pas à grand-chose par rapport à mes trajets habituels. C'est ce week-end que la réponse à cette question m'a été apportée: en raison de la panne d'un autre train, notre Corail a été dévié par là. Autant vous dire que cela implique deux rebroussements (changement de bout de la locomotive et départ dans l'autre sens), ce qui n'a en rien arrangé notre retard qui a atteint pratiquement trois heures à l'arrivée à Besançon. Toujours est-il que petit à petit, je commence à ne plus avoir grand-chose à faire dans cette partie du réseau! Un de ces quatre il faudra que j'aille à Bourg-Saint-Maurice, Modane ou mieux encore Vallorcine et j'aurais bouclé quasiment 100% du réseau TER Rhône-Alpes.

2) Lille - Bruxelles

Une bonne partie en Belgique pour ce trajet que j'ai effectué pour rejoindre Bruxelles et son aéroport, d'où je suis parti pour la Chine (ben oui, c'était bien moins cher que depuis Roissy ^^). Rien de bien palpitant à raconter sur cette partie de ligne qui n'a rien d'extraordinaire. 

3) Angers - Le Mans - LGV Atlantique

Là encore, rien de bien folichon sur cette ligne. Je suis passé par là à bord d'un TGV intersecteur, me permettant de rallier Nantes et Lyon sans changement à Paris (si si, ça existe).

4) Lyon - Moulins - Bourges - Tours

Ah! Voilà qui est nettement plus intéressant :) Je suis passé par là sur un trajet Nantes - Grenoble. Ne voulant absolument pas passer par Paris, j'en ai profité pour tester une relation qui me faisait les yeux doux depuis quelques temps déjà: Lyon - Tours. À l'image du Lyon - Bordeaux, difficile de faire avaler à Voyages-SNCF.com qu'on veut les emprunter! En plus, j'ai choisi la solution TER, qui passe par Paray le Monial sur la ligne de l'Azergues; il y a aussi une relation IC (InterCités) qui passe par St Germain des Fossés. Vous me direz qu'étant donné que les rames tractées ont été évincées du parcours l'an dernier, on se retrouve avec du matériel TER pas du tout conçu pour des longues distances sur l'une ou l'autre des relations, m'enfin... Bref, c'était un parcours très sympa, avec des paysages vallonnés plutôt sympathiques et des petites gares ma foi fort bien entretenues, qui ne verront jamais le TGV. Évidemment, sur une partie du trajet, les rails ne sont pas soudés entre eux comme sur les lignes modernes et l'on a droit au "tac tac" des trains d'autrefois. Honnêtement, cela secoue pas mal: voilà qui n'est pas pour favoriser le nombre de voyageurs sur la ligne... Pas longtemps après Lyon, après avoir passé la bifurcation de Lozanne, on se demande un peu où l'on est tombé: la végétation touche le train et on a l'impression d'être revenu 30 ans en arrière. Bien plus loin, vers Dompierre - Sept Fons si je me rappelle bien, on passe un pont qui a l'air très fatigué, on ne devait guère rouler à plus de 10 kilomètres/heure dessus. Cela-dit, il y avait du monde dans le train, au moins la moitié des places assises de ma voiture étaient occupées (sachant que je me mets le plus loin possible des gens -donc des passages souterrains- à Part-Dieu). 

5) Beijing - Shanghai et Guilin - Guangzhou - Hong Kong

Ah... On me dit que ça n'est pas sur cette carte-là. Et je me dis que je ne suis pas près d'avoir terminé de parcourir l'immense réseau chinois!! (surtout qu'ils rajoutent des lignes un peu partout, ces bougres ^^)

C'est tout pour cette fois me semble-t-il :) J'espère pouvoir rajouter très vite de nouveaux traits sur ma petite carte, certaines lignes m'attirant toujours autant, comme celle de Luchon qui, je le sens, va être fermée avant que je puisse aller y faire un tour. Sans parler de celle des Causses qui me tend sa caténaire hors d'âge depuis plusieurs années!

Aucun commentaire: